Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, DU 235 - Secteur de la Porte Pouchet (17e). Déclaration de projet.

Débat/ Conseil municipal/ Novembre 2007


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Chers collègues, nous passons à l?examen du projet de délibération DU 235, relatif au secteur de la porte Pouchet dans le 17e arrondissement, sur lequel un amendement n° 37 a été déposé par l?Exécutif.

Je donne la parole à Mme Annick LEPETIT.

Mme Annick LEPETIT. - Monsieur le Maire, mes chers collègues,

J?ai le plaisir de suivre de près les projets de la Porte Pouchet dans le 17e qui témoignent de l?ambition de la Ville de Paris de réparer ces quartiers, longtemps délaissés par les mandatures précédentes. La Porte Pouchet est en effet l?un des 11 Grands Projets de Renouvellement Urbain lancés aux portes de Paris par Bertrand Delanoë. Ce sont 110 000 habitants qui bénéficient d?une évolution de leur quartier.

Je me réjouis donc que les travaux débutent avec le réaménagement de la rue Rébière dès cet automne, et ce, jusqu?au mois d?avril 2008.

Sur le 17e, nous avons tout lieu de nous féliciter du travail de concertation accompli par l?OPAC pour la rénovation ambitieuse de la Tour-Bois-le-Prêtre. 90% des locataires ont en effet approuvé le projet des architectes. J?invite d?ailleurs mes collègues UMP du 17e à visiter l?appartement témoin et son jardin d?hiver, fruits de ce long mais fructueux travail de concertation avec les locataires.

Je regrette cependant le manque d?investissement et d?information et la réticence à concerter de la Mairie d?arrondissement sur l?ensemble du projet, qu?il s?agisse de l?aménagement du Mail Bréchet, de la place Pouchet, des espaces piétonniers. Or, c?est le rôle de la mairie d?arrondissement que de susciter et faire vivre la participation des habitants. Je déplore ce désintérêt pour ne pas cette désinvolture car seul un dialogue continu et approfondi avec les citoyens permet de faire face aux aléas qui ne manquent pas de survenir à l?occasion de tel aménagement. Je pense au mail Bréchet dont le projet a évolué et pour lequel la dernière réunion de concertation date du 6 février 2006. 

C?est sur la base de ce dialogue que repose la confiance entre les élus locaux et les habitants et que se bâtissent les projets collectifs réussis. Telle est ma conviction et ma pratique quotidienne de la politique.

Je vous remercie.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Madame LEPETIT.

Je donne la parole à Jean-Pierre CAFFET.

M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint, au nom de la 8e Commission. - L?amendement n° 37 permet d?aller plus vite pour délivrer les permis de construire des immeubles qui doivent être réalisés le long de la rue Pierre Rebière. C?est une question technique ; il faut désaffecter et déclasser une partie de la voie. On ne peut pas délivrer les permis de construire si l?assemblée délibérante ne s?est pas prononcé sur l?engagement d?une procédure de déclassement. Je propose donc de le faire dès cette délibération de manière à ce que l?on accélère la construction des logements rue Pierre Rebière.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Monsieur Jean-Pierre CAFFET.

Je mets aux voix, à main levée, l?amendement n° 37 déposé par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

L?amendement n° 37 est adopté.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DU 235 ainsi amendé.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, DU 235).