Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

87 - QOC 99-13 Question de M. Georges SARRE et des membres du groupe du Mouvement des citoyens à M. le Maire de Paris à propos de la création d'un secteur semi-piétonnier dans le quartier de la Porte Saint-Denis (10e)

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1999


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de M. Georges SARRE à M. le Maire de Paris est à propos de la création d'un secteur semi-piétonnier dans le quartier de la Porte Saint-Denis (10e).
Je vous lis le texte :
" Un collectif d'habitants et d'associations du quartier de la Porte-Saint-Denis (10e) défend l'idée de la création d'un secteur semi-piétonnier délimité par les rues du Faubourg-Saint-Denis, de Paradis, de Hauteville et des boulevards Bonne-Nouvelle et de Strasbourg.
Une brochure pour promouvoir ce projet a été diffusée à un grand nombre d'exemplaires. Il ressort du questionnaire adressé aux riverains que 88 % des habitants de ce secteur sont favorables à la réalisation d'un quartier tranquille.
C'est pourquoi M. Georges SARRE et les membres du groupe du Mouvement des citoyens demandent à M. le Maire de Paris d'engager une étude sur ce secteur, afin d'envisager son classement en quartier sensible. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Bernard PLASAIT, adjoint.
Les services ont engagé une réflexion sur la mise en " quartier tranquille " du secteur délimité par les rues du Faubourg Saint-Denis, des Petites Ecuries, d'Hauteville et les boulevards de Bonne Nouvelle et de Strasbourg.
Il est en effet apparu, en ce qui concerne le périmètre pouvant être envisagé, que son extension au Nord jusqu'à la rue de Paradis engloberait la rue des Petites Ecuries, ce qui n'est pas souhaitable. En effet, cette voie participe à l'itinéraire Ouest - Est au Nord des Grands Boulevards et assure la liaison entre les grands magasins du secteur Haussmann-Provence et la Place de la République, liaison qu'il y a lieu de préserver pour le moment.
Sous cette réserve, une attention particulière sera portée à l'inscription de ce quartier dans le futur programme qui sera présenté au Conseil de Paris, à partir des besoins prioritaires qui seront recensés sur l'ensemble du territoire parisien.