Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

95 - QOC 99-5 Question de Mme Danièle GIAZZI, MM. Gérard LEBAN et Dominique CANE à M. le Préfet de police au sujet de la recrudescence de la prostitution aux abords de la Porte Dauphine

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1999


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de Mme Danièle GIAZZI, MM. Gérard LEBAN et Dominique CANE à M. le Préfet de police est au sujet de la recrudescence de la prostitution aux abords de la Porte Dauphine.
En voici les termes :
" Devant la recrudescence de la prostitution aux abords de la porte Dauphine (16e), Mme Danièle GIAZZI, MM. Gérard LEBAN et Dominique CANE souhaiteraient connaître les intentions de M. le Préfet de police pour limiter ces faits. "
La parole est à M. le Préfet de police.
M. LE PRÉFET DE POLICE. - Le secteur de la Porte Dauphine fait l'objet d'une attention constante des services de police, dans le cadre législatif et réglementaire en vigueur, que j'ai été conduit à vous exposer à plusieurs reprises.
Les contrôles effectués de jour comme de nuit par la Brigade de répression du proxénétisme y sont nombreux et réguliers.
Un accent particulier est également mis par les fonctionnaires de la Sécurité publique sur la verbalisation pour stationnement illicite sur la voie publique des automobilistes " clients " et des prostituées utilisant des camionnettes.
Les contrôles opérés visent en outre à relever les éventuelles infractions au regard du séjour pour les personnes d'origine étrangère.
Ainsi, du 1er octobre 1998 au 15 janvier 1999, les surveillances effectuées sur ce secteur ont conduit à la mise à disposition de la Police judiciaire de 13 personnes, dont 2 pour infractions aux règles du séjour.
Je puis vous assurer que les services de police continueront d'exercer une surveillance étroite du quartier de la porte Dauphine.