Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

145 - Vœu n° 18 présenté par Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE et les membres du groupe "Démocratie libérale et Indépendants" relatif à la pérennisation de la mosaïque photographique représentant "Paris en l'an 2000"

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2002


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u n° 18 déposé par Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE et les membres du groupe "Démocratie libérale et Indépendants".
Madame de CLERMONT-TONNERRE, vous avez la parole.
Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, au cours de ces derniers mois, le Conseil de Paris a délibéré sur le devenir de diverses animations ou édifices mis en place pour célébrer le passage de Paris à l'an 2000, qu'il s'agisse de la Grande-Roue, du ballon du parc André-Citroën ou du Mur de la Paix.
A l'occasion de ce débat, certains d'entre nous se sont interrogés sur les témoignages du passage de Paris à l'an 2000 qui, en complément de l'illumination de la Tour-Eiffel, pourraient être pérennisés pour les générations à venir.
Dans cette optique, nous proposons à notre Conseil un v?u afin que l'étonnante photo-mosaïque de Paris prise à l'aube de l'an 2000, actuellement présentée sur le parvis du parc André-Citroën, puisse être installée durablement dans notre Capitale.
Cette extraordinaire photo aérienne de 10 mètres sur 15, réalisée par l'Institut géographique national, permet aux Parisiens de déambuler à la recherche de leur rue ou de leur immeuble et leur donne une lecture très précise de la physionomie et du paysage de notre Capitale à la veille de son entrée dans le troisième millénaire.
Cette initiative rencontre le plus vif intérêt auprès des promeneurs.
La présentation actuelle ne permettant pas d'envisager son maintien dans un état satisfaisant au-delà de quelques mois, nous formons le v?u pour qu'en liaison avec l'I.G.N. la Ville fasse étudier l'installation dans des conditions pérennes de cette représentation du bâti et du paysage de notre Capitale au moment de son entrée dans le nouveau millénaire. Cette vision du Paris de l'an 2000 pourrait par exemple être insérée sous une protection hermétique de verre et intégrée sur une partie du parvis dallé du parc Citroën ou être installée en tout autre lieu public de notre Capitale qui conviendrait pour un tel témoignage.
Merci, Monsieur le Maire.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
Monsieur GIRARD, avec l'aide de M. CONTASSOT...
M. Christophe GIRARD, adjoint. - Le v?u présenté par Mme de CLERMONT-TONNERRE nous semble un v?u de qualité et nous allons en effet proposer un vote favorable.
Il faut le faire, cela dit, dans de bonnes conditions, parce que cette ?uvre d'art du G.I.G.N...
(Rires).
... non, de l'I.G.N., pardon...
(Rires et applaudissements).
... mérite un lieu de qualité et je crois que si l'on peut répondre favorablement à ce v?u il faut trouver, comme vous l'avez indiqué, Madame de CLERMONT-TONNERRE, un lieu pérenne.
Donc, on va s'employer dans les semaines à venir, avec mon autre camarade, Yves CONTASSOT, à rechercher un lieu dans Paris qui permette la pérennité de cette ?uvre d'art magnifique, puisqu'il s'agit d'une photo aérienne de Paris qui mérite en effet le plus grand respect et le meilleur traitement qui soit.
Donc, avis favorable de l'Exécutif.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u n° 18 déposée par Mme de CLERMONT-TONNERRE.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition de v?u n° 18 est adoptée.