Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

90 - QOC 99-16 Question de M. Eric FERRAND et des membres du groupe du Mouvement des citoyens à M. le Maire de Paris concernant le groupe scolaire Servan - Saint-Maur (11e)

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1999


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La dernière question des membres du groupe du Mouvement des citoyens à M. le Maire de Paris est au sujet du groupe scolaire Servan - Saint-Maur.
Je vous en donne lecture :
" Dans le cadre des programmes de restructuration des services de restauration dans les écoles du 11e arrondissement, il est question, depuis près de 15 ans, de travaux concernant le groupe scolaire Servan - Saint-Maur.
Différentes études ont, semble-t-il, été réalisées pour ce site, portant sur des coûts très variables, sans qu'aucune perspective ne soit donnée pour leur mise en oeuvre éventuelle.
Cette situation d'attente est assez mal vécue par la communauté pédagogique et les enfants doivent, chaque année, supporter des conditions extrêmement moyennes d'accueil à la cantine.
En réponse à une question du Conseil du 11e arrondissement, M. le Maire de Paris avait indiqué que d'autres études étaient en cours.
Aussi, M. Eric FERRAND et les membres du groupe du Mouvement des citoyens demandent-ils à M. le Maire de Paris de leur faire part de l'état d'avancement de ce projet et de leur communiquer les résultats des études qui ont été faites ainsi qu'un calendrier de réalisation.
Il est urgent que des mesures soient prises afin que le groupe scolaire puisse enfin bénéficier de bonnes conditions d'accueil, de confort et de sécurité pour les élèves. "
Je vais demander à M. Jean de GAULLE de vous donner connaissance de la réponse.
M. Jean de GAULLE, adjoint. - La situation du service de restauration du groupe scolaire Servan-Saint-Maur, dans le 11e arrondissement, a justifié des travaux d'amélioration qui ont été réalisés au cours de l'été 1997.
Si la perspective d'une restructuration importante demeure néanmoins d'actualité, la programmation est liée à la construction préalable d'une seconde cuisine centrale. La première, située rues Titon-Souzy, est en effet parvenue à saturation.
Le site retenu pour cette deuxième cuisine, cité Prost, fait l'objet d'une étude de faisabilité afin de s'assurer que cette construction est possible, malgré l'implantation et la configuration du terrain. Cette étude devra, par ailleurs, comporter le coût de cet investissement.
Voilà, Monsieur le Maire.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Monsieur FERRAND, vous avez la parole.
M. Eric FERRAND. - Merci, Monsieur le Maire.
Je m'attendais bien à une réponse de ce type puisque, naturellement, la restructuration des services de restauration du groupe scolaire Servan-Saint-Maur est toujours dépendante de l'éventuelle création du centre cuiseur dans le 11e qui est un dossier un peu serpent de mer.
Ce dossier, pour autant, a bien avancé. Nous avions décidé en 1995 qu'en attendant la création de ce centre cuiseur, la restructuration des services de restauration du 11e arrondissement, des écoles du 11e, à peu près la moitié, devait se poursuivre pour autant.
Cette réponse est moyennement satisfaisante. Je demande à la Ville qu'un véritable projet puisse être présenté dans les meilleurs délais avec un calendrier de réalisation sur le plan de la restructuration des services de restauration des écoles restantes et du centre cuiseur.
Je vous remercie.