Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

61 - QOC 99-66 Question de MM. Serge BLISKO, Alain MORELL et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris relative aux négociations sur les 35 heures dans les organismes dépendant de la Ville de Paris

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1999


M. Jean-François LEGARET, adjoint président. - La question suivante de MM. Serge BLISKO et Alain MORELL à M. le Maire de Paris est relative aux négociations sur les 35 heures dans les organismes dépendant de la Ville de Paris.
En voici les termes :
" Compte tenu des moyens mis en oeuvre par l'Etat pour diminuer à 35 heures la durée légale du travail, MM. Serge BLISKO, Alain MORELL et les membres du groupe socialiste et apparentés voudraient savoir où en sont les négociations et leurs conséquences sur le niveau de rémunération et les conditions de travail.
En ce qui concerne celles des gardiens des immeubles de l'O.P.A.C. de Paris, le fait de tenir une permanence 1 week-end sur 4 pour l'entretien de plusieurs groupes d'immeubles n'aura-t-il pas des incidences sur la sécurité et le confort des locataires ? "
Je vous donne la réponse au lieu et place de Mme Claude-Annick TISSOT, adjoint.
Pour ce qui concerne ses fonctionnaires, la Ville de Paris suivra avec attention les développements de la réflexion annoncée au niveau national sur la durée du travail pour l'ensemble des fonctions publiques, dans le cadre de l'accord salarial 1998-1999.
Elle ne pourra se déterminer qu'en fonction des décisions qui seront arrêtées au niveau national.
Plus spécifiquement, en ce qui concerne les gardiens des immeubles de l'O.P.A.C., les négociations entamées en février 1998 avec les organisations syndicales se poursuivent actuellement.
Elles s'inscrivent dans le cadre de l'annualisation de l'accord " gardiens " du 4 septembre 1992 : évolution du métier, classifications, rémunérations et, bien sûr, la réduction du temps de travail.
Ce projet est construit avec un objectif d'amélioration du service pour les locataires.