Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

56 - QOC 99-61 Question de Mmes Maryse LE MOEL, Michèle BLUMENTHAL et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris à propos des équipements informatiques et des connexions à Internet des collèges et lycées municipaux

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1999


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons à la question de Mmes Maryse LE MOEL et Michèle BLUMENTHAL à M. le Maire de Paris relative aux équipements informatiques et des connexions Internet des collèges et lycées municipaux.
Elle est ainsi libellée :
" A l'occasion de la mise en oeuvre de la gestion déconcentrée des enseignants du second degré de l'Education nationale, les services municipaux ont été interpellés au sujet des équipements informatiques et des connexions à Internet par les personnels des collèges et lycées municipaux.
Ces établissements souffrent en effet de sous-équipement, notamment les lycées professionnels du secteur tertiaire. Il s'agit là d'un problème devenu crucial, que la Ville de Paris doit résoudre de toute urgence.
A l'occasion de la rénovation des filières tertiaires, les lycées ont reçu un équipement de l'Etat de 15 à 20 micro-ordinateurs et un complément égal de la Région, mais rien de la Ville de Paris. Quand, de plus, ils ne reçoivent que très peu de taxe d'apprentissage, ce sont les élèves qui sont incomplètement formés.
Si Paris veut pouvoir s'enorgueillir de son enseignement technique, il faudra décider un plan d'équipement d'urgence des lycées tertiaires, pour lesquels l'accès aux banques de données fait partie des programmes de B.A.C. et de B.E.P. Les élèves en formation pour 2 ans ne peuvent attendre 2001. Il sera trop tard.
M. le Maire de Paris est-il prêt à étudier en priorité le plan d'équipement informatique des lycées municipaux tertiaires, et plus particulièrement les lycées de l'avenue de Versailles et de l'impasse des Belles-Feuilles (16e), qui sont dans l'incapacité d'assurer les programmes de formation ? "
M. de GAULLE a la parole.
M. Jean de GAULLE, adjoint. - Les services municipaux sont tout à fait conscients de la nécessité de renouveler le parc informatique des collèges et lycées municipaux, et notamment des lycées tertiaires. Ainsi une centaine de micro-ordinateurs a été livrée dans les établissements secondaires municipaux en 1998 et l'effort sera poursuivi en 1999.
Concernant le câblage interne de ces établissements et leur connexion à Internet, les demandes sont prises en compte dans le plan plus général déjà annoncé par le Maire de Paris et qui vise à relier à Internet l'ensemble des écoles élémentaires et des établissements du second degré dans les 3 ans. D'ores et déjà, dans le cadre de l'expérimentation qui constitue la première phase de ce plan, le réseau du lycée Maximilien-Vox a été relié à Internet et celui du lycée Charles-de-Gaulle le sera prochainement.
Bien entendu, il est d'ores et déjà prévu, du fait d'impératifs pédagogiques évidents, que les établissements municipaux tertiaires seront prioritaires dans ce plan d'ensemble. Les besoins des lycées Jean-Monnet et de l'avenue de Versailles seront étudiés avec une attention toute particulière.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Pas de commentaires sur cette réponse ?
Je remercie M. Jean de GAULLE.