Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

59 - QOC 99-64 Question de M. Bertrand DELANOË, Mmes Malvina PIN, Yvette DAVANT, Gisèle STIEVENARD et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris à propos des difficultés liées au passage à l'Euro pour les personnes âgées

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1999


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de M. Bertrand DELANOË, Mmes Malvina PIN, Yvette DAVANT et Gisèle STIEVENARD concerne les difficultés liées au passage à l'euro pour les personnes âgées.
Elle est ainsi rédigée :
" L'apparition de l'Euro dans la vie quotidienne risque de poser des difficultés à un grand nombre de Parisiens. Les personnes âgées qui, pour certaines, ne se sont toujours pas habituées aux nouveaux francs, seront sans doute parmi les plus concernées.
S'il est nécessaire de les distraire par de multiples activités, tant dans les clubs que dans les structures d'accueil, du C.A.S. notamment, il serait aussi important de leur proposer des ateliers d'initiation à cette nouvelle monnaie.
M. Bertrand DELANOË, Mmes Malvina PIN, Yvette DAVANT, Gisèle STIEVENARD et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Maire de Paris quelles mesures il compte dès à présent mettre en place afin de familiariser progressivement les Parisiens, et plus spécialement les plus âgés d'entre eux, à ces changements. "
Je vous donne la réponse au lieu et place de Mme Marie-Thérèse HERMANGE, adjoint.
Les personnes âgées comme tous nos concitoyens, disposent de trois années pour s'habituer à l'Euro dans la vie quotidienne.
Pour faciliter cette démarche, qui posera des problèmes particuliers à certains retraités, le Centre d'Action Sociale de la Ville de Paris a prévu de familiariser cette population progressivement à l'Euro :
1°) en procédant au double affichage des tarifications courant 1999 ;
2°) en organisant des visites aux expositions montées en collaboration avec la Monnaie de Paris à l'Hôtel-de-Ville ;
3°) en poursuivant l'effort d'information commencé dès 1998 par l'organisation de conférences très largement ouvertes aux retraités parisiens ;
4°) en proposant, dans les clubs, des ateliers sur l'Euro à partir d'exercices ludiques permettant de se fixer des références de prix dans la nouvelle monnaie.
Les activités seront développées en tant que de besoin en 2000 et 2001.