Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

109 - QOC 99-24 Question de Mme Laure SCHNEITER, élue du Mouvement écologiste indépendant, à M. le Maire de Paris à propos des redéploiements de personnel à la Mairie de Paris

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 1999


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons à la question suivante de Mme Laure SCHNEITER à M. le Maire de Paris qui est à propos des redéploiements de personnel à la Mairie de Paris.
Elle est ainsi rédigée :
" Dans son exposé des motifs pour les choix budgétaires, M. le Maire de Paris, lors de la séance du Conseil des 19 et 20 octobre 1998, réaffirmait son souhait "d'une administration plus proche et plus humaine, qui réponde aux attentes des Parisiens et à leurs préoccupations ".
Pour ce faire, il proposait un redéploiement du personnel au profit des équipements de proximité, notamment pour les jeunes enfants, les écoles ou les centres sportifs, mais aussi pour les équipements nouveaux, ou encore la sécurité.
Mme Laure SCHNEITER demande à M. le Maire de Paris au détriment de quelles directions, de quels services, ces redéploiements ont été ou vont s'effectuer ?
En d'autres termes, quels sont les directions ou les services qui, selon lui, ont un surcroît ou un déficit de personnel ? "
Je vous donne la réponse au lieu et place de Mme Claude-Annick TISSOT, adjoint.
Le renforcement en personnel des services de proximité est une priorité. Ainsi, l'essentiel des derniers recrutements a été affecté sur des emplois de proximité :
- agents des services techniques dans les mairies d'arrondissements ,
- auxiliaires de puériculture et agents de service intérieur dans les crèches ;
- agents de la surveillance spécialisée dans les jardins et espaces verts ;
- éboueurs ;
- ouvriers professionnels des sports dans les stades ;
- éducateurs sportifs des activités de la natation dans les piscines ;
- adjoints d'animation des activités périscolaires dans les écoles primaires ;
- et, dans le courant du 2e trimestre, adjoints administratifs dans les mairies d'arrondissements.
Ces effectifs viennent combler les vacances, renforcer les effectifs existants ou bien permettent de faire face à la création de services nouveaux (établissements sportifs, crèches,...)
Dans les autres services administratifs, les effectifs sont maintenus si la charge de travail le justifie. Dans le cas contraire, les agents partant à la retraite ne sont pas systématiquement remplacés.