Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

15 - 2003, CAS 13 G - DF 34 G - Autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de signer une convention précisant le principe et les modalités de la participation du Département de Paris au financement des travaux de restructuration de la résidence-services Omer-Talon sise 33-37, rue Merlin (11e)

Débat/ Conseil général/ Décembre 2003


Mme Mylène STAMBOULI, présidente. - Mes chers collègues, nous examinons à présent le projet de délibération CAS 13 G - DF 34 G concernant la signature d'une convention précisant le principe et les modalités de la participation du Département de Paris au financement des travaux de restructuration de la résidence services Omer-Talon, située 33-37, rue Merlin à Paris 11e.
Je donne la parole à Mme Liliane CAPELLE pour le groupe MRC.
Mme Liliane CAPELLE. - Merci, Madame la Présidente.
Je serais extrêmement brève puisque nous sommes très satisfaits de cette délibération qui vient après de nombreuses années de demande, puisque notre première demande s'adressait à Mme HERMANGE en 1996. C'est vous dire si cette délibération était attendue.
Je suis donc satisfaite que notre demande soit entendue puisqu'il en va véritablement de la sécurité des résidents de cette résidence-services.
Je suis satisfaite aussi de savoir qu'une concertation va s'établir maintenant pour connaître exactement le devenir de cette résidence puisque plusieurs projets seront portés par la mairie d'arrondissement et qu'il conviendra, à ce moment-là, de les examiner, en essayant de donner satisfaction, en pensant qu'il faudra trouver un moyen. Il en existe certainement et j'avais évoqué un partenariat avec l'A.P.-H.P. pour faire des appartements thérapeutiques dans cette résidence. Vous le savez, à part l'EPHAD qui vient d'être inauguré, nous n'avons pas de MAPA ou de MAPI dans le 11e arrondissement. Si nous pouvions au moins avoir quelques appartements thérapeutiques, nous aurions là un début de réponse pour les personnes âgées dépendantes de l'arrondissement.
Merci pour cette délibération.
Mme Mylène STAMBOULI, présidente. - La parole est à Mme Danièle HOFFMAN-RISPAL pour vous répondre.
Mme Danièle HOFFMAN-RISPAL, au nom de la 6e Commission. - Merci, Madame la Présidente.
Après avoir lancé une première tranche de travaux importants, dont nous avons beaucoup débattu hier, dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, nous avons lancé une deuxième phase commençant par un audit diagnostic social et technique de nos 23 résidences services qui sont un cas à part en France.
La France entière dispose de maisons très médicalisées dites EPHAD ou de résidences appartements. Ces résidences services sont au milieu, avec des populations diverses, plus ou moins en perte d'autonomie. Elles sont très différentes et nous avions donc lancé cet audit pour connaître d'une part la sociologie des personnes habitant ces résidences et, d'autre part, la situation du bâti qui n'est effectivement pas brillante. C'est pour cela que nous commençons par Omer-Talon, puisque le consultant nous a indiqué qu'il fallait aller assez vite sur les travaux. Dans le cadre de cette délibération, c'est le Département qui signe une convention avec le Centre d'action sociale et pour une somme de 3 millions d'euros.
Deuxième point, mais il fallait déjà attendre que cette convention soit votée, un travail va s'engager avec la mairie du 11e pour définir précisément le programme de travaux de la résidence Omer-Talon.
Mme Mylène STAMBOULI, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération CAS 13 G - DF 34 G.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, CAS 13 G - DF 34 G).