Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

70 - 2002, ASES 188 - Subvention d'équipement de 172.477 euros et subvention exceptionnelle de démarrage de 4.231 euros à Accueil Goutte-d'Or, 10, rue des Gardes (18e), pour la création d'une halte-garderie, 1-7, rue de la Goutte-d'Or (18e). - Approbation d'une convention à signer relative aux conditions d'attribution desdites subventions

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2002


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons au projet de délibération ASES 188 relatif à l'attribution d'une subvention d'équipement de 172.477 euros et une subvention exceptionnelle de démarrage de 4.236 euros à l'association "Accueil Goutte-d'Or" pour la création d'une halte-garderie dans le 18e. Ce projet de délibération concerne la convention à signer relative aux conditions d'attribution desdites subventions.
Je donne la parole à Mme BAUD.
Mme Dominique BAUD. - Si nous ne pouvons que nous réjouir de la création de 19 places supplémentaires en halte-garderie dans Paris, nous devons néanmoins nous interroger sur la vocation initiale de cette association.
En effet, c'est le 2 avril 1996 que cette association a été déclarée à la Préfecture de Paris sous le nom "Solidarité Saint-Bernard".
Le 10 juillet 2000, cette association a pris le nouveau nom d'"Accueil Goutte-d'Or".
Son objet déclaré est de "promouvoir, favoriser et d'harmoniser toutes initiatives permettant de répondre aux multiples exigences de justice et de solidarité au sein du quartier de la Goutte-d'Or et tout particulièrement d'aider à l'accueil, à l'insertion des habitants de ce quartier ainsi qu'à son développement social".
Sur le site Internet, nous découvrons d'autre part que cette association est présidée par Mme Christine LEDESERT et non. Bernard MASSERA, comme indiqué dans le projet de délibération qui nous est soumis. C'est étrange.
Il s'agit ici en fait d'un nouveau projet, pour lequel nous demandons des précisions.
En effet d'une part, il faut souligner l'importance des subventions sollicitées.
D'autre part, avoir la certitude que toutes les garanties ont été prises, s'agissant de sa nouvelle vocation, qui demande, vous en conviendrez, des compétences et conditions de sécurité très spécifiques, pour lesquelles la pénurie ne peut pas tout justifier.
Je vous remercie.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - La parole est à Mme TROSTIANSKY.
Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe, au nom de la 6e Commission. - Madame la Maire, Mme BAUD s'interroge sur l'aptitude de l'association à gérer un établissement d'accueil de la Petite enfance.
Je voulais rappeler que cette association "Accueil Goutte-d'Or" a le projet de compléter les actions qu'elle mène en direction des familles défavorisées notamment à travers le centre social qu'elle gère depuis plusieurs années.
En accueillant leurs jeunes enfants dans une halte-garderie, ce lieu qui est ouvert aux enfants du quartier doit permettre également à des femmes en cours d'alphabétisation de suivre une formation en confiant, à la halte-garderie, leurs enfants.
Il est vrai que si l'association n'a pas d'expérience dans le domaine de la Petite enfance, en revanche, je pense que le sérieux de ces actions en faveur des personnes vivant souvent dans des conditions précaires est reconnu de l'ensemble des partenaires.
Il est vrai que ce sérieux se manifeste également dans l'attention qu'elle a porté très tôt dans le recrutement du personnel et qui encadrera les enfants, et notamment la responsable de l'établissement.
Elle a déjà pré-recruté l'éducatrice de jeunes, responsable de la halte-garderie, qui doit mettre en ?uvre et développer le projet pédagogique de l'association qui est tournée essentiellement vers la prévention.
S'agissant de cette structure de Petite enfance, son fonctionnement sera suivi par la coordinatrice de crèches de l'arrondissement qui pourra si nécessaire apporter des conseils à l'association.
C'est le rôle de la coordinatrice de crèches et c'est ce qui se fait dans l'ensemble des arrondissements. Cela fait partie des missions des coordinatrices auprès des structures de Petite enfance, que ce soit dans les structures municipales ou associatives.
Je voulais vous dire aussi que le fonctionnement de cette halte-garderie fera l'objet d'une convention qui sera soumise prochainement au Conseil de Paris et qui fixera, outre les modalités de fonctionnement de la Ville, celles aussi qui sont relatives au suivi du fonctionnement.
Je pense qu'on est bien parti pour que cette association prenne en charge ce projet de halte-garderie.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, beaucoup, Madame TROSTIANSKY.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération ASES 188.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2002, ASES 188).