Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu déposé par le groupe U.M.P. relatif au 10e anniversaire du “Pacte d’amitié” entre les villes de Paris et de Chicago.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2006


 

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Nous allons à présent examiner le v?u référencé n° 34 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P. Ce v?u concerne le 10e anniversaire du ?pacte d?amitié? entre les villes de Paris et de Chicago et ne se rattache à aucun projet de délibération.

Il est présenté par M. Alexandre GALDIN.

M. Alexandre GALDIN. - Merci, Madame la Maire.

Mes chers collègues, j?étais récemment invité à Chicago où j?ai pu rencontrer différents élus de cette ville qui m?ont tous marqué leur amitié envers notre Ville et qui souhaitent manifester leur attachement en organisant des manifestations pour le 10e anniversaire du pacte d?amitié entre Paris et Chicago.

Vous savez que la Ville de Paris n?est jumelée qu?avec la Ville de Rome mais pour Chicago, ils considèrent Paris comme une ville jumelle. D?ailleurs, le Président du comité de jumelage sera à Paris au mois de juin et donc je souhaiterais que notre Assemblée marque également son souhait de fêter ce 10e anniversaire.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur GALDIN, et la superbe ville de Chicago.

Je donne la parole à M. Pierre SCHAPIRA. J?espère qu?il ne faisait pas trop froid car quand il fait froid, il fait froid là-bas.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Merci, Madame le Maire et Monsieur GALDIN.

Madame la Maire, pardon ! Oui, c?est mon vieux côté?

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Ne vous laissez pas troubler par des détails comme cela !

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Non, mais le naturel remonte. C?est mon côté méditerranéen, mais j?assume. A défaut d?être de Chicago !

Monsieur GALDIN, je pense que nous ne rencontrons pas les mêmes gens. On vous a mal informé, ou alors eux-mêmes étaient mal informés. Mais je vous remercie d?avoir posé cette question car effectivement nous entrons dans l?année du 10e anniversaire de la signature du pacte d?amitié avec Chicago. D?ailleurs, cela fera plaisir à Mme MACÉ de LÉPINAY parce que en matière culturelle, elle va pouvoir s?y donner.

Donc, avec Chicago, effectivement, nous avons une relation continue et notamment par le biais du comité Paris Chicago. Dès notre arrivée aux responsabilités, M. CARESCHE, adjoint au Maire, chargé de la sécurité a participé à un colloque sur la sécurité à Chicago.

Richard DALEY, le Maire de Chicago est venu en mai 2004 à l?occasion de l?inauguration du Centre de l?Université de Chicago à Paris. Dès cette rencontre, le Maire de Paris avait évoqué la célébration, le moment venu, de cette décennie de relations privilégiées entre nos deux villes.

En juillet 2005, à quelques semaines seulement, après avoir été chargé par M. DALEY des relations internationales avec Paris, M. Brett AUGUST a été reçu à l?Hôtel-de-Ville. Au cours de cet entretien ont été échangées des vues, en synergie avec le Comité Paris Chicago, sur les prémisses d?un programme riche en événements, touchant notamment la culture, le sport, la santé et l?action sociale.

Depuis lors, et très régulièrement, j?ai travaillé avec la Présidente du comité Paris Chicago, Mme JOHNSON à l?élaboration de ce programme et à la recherche de partenaires. Ce programme est en cours d?élaboration et le calendrier reste à déterminer mais vous serez évidemment informés.

Je dois vous dire que des relations entre nos deux villes sont riches d?activités et qu?à ce titre le très actif comité tient toute sa place : le Marathon de Paris attire chaque année plusieurs centaines de participants américains, dont un nombre important originaires de Chicago pour lequel un poste d?accueil spécifique est installé au kilomètre 31. Je vous invite à les rejoindre quand vous courrez le marathon.

Le Lycée Louis le Grand procède chaque année à des échanges au cours desquels 45 lycéens séjournent 15 jours à Chicago et reçoivent à leur tour à Paris une trentaine de leurs camarades américains.

En mai 2004, une semaine dédiée à la mode parisienne a été spécialement organisée à Chicago au bénéfice de nos jeunes créateurs et designers qui ont pu rencontrer des acheteurs de grandes enseignes américaines.

J?ajoute que pour le 60e anniversaire de la Libération de Paris et de la Libération de la France des élèves de Chicago étaient à Paris et à Caen.

Qu?est-ce que je pourrais vous dire ? Le groupe Bensidoun que vous connaissez tous et qui fait le marché à Paris fait le marché aussi à Chicago !

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. Absolument sur le modèle de Paris.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Et oui, c?est aussi le savoir-faire français. Donc, voilà quelques exemples, Monsieur le Conseiller, que je peux vous apporter pour vous démontrer que les liens entre Paris et Chicago sont forts et se maintiendront dans l?avenir.

Je vous remercie.

(Applaudissements sur les bancs des groupes socialiste et radical de gauche, communiste, du Mouvement républicain et citoyen et ?Les Verts?).

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur SCHAPIRA.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P. assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2006, V. 60).