Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

167 - Vœu n° 31 présenté par Mme Anne LE STRAT, MM. François FLORES, Sylvain GAREL et les membres du groupe "Les Verts" concernant la mise en place d'expériences du type "dimanche sans ma voiture de 10 heures à 18 heures"

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2002


Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du v?u n° 31 déposé par les élus du groupe "Les Verts", qui concerne la mise en place d'expériences du type "dimanche sans ma voiture de 10 heures à 18 heures".
Pour présenter le v?u, je donne la parole à Mme Anne LE STRAT.
Mme Anne LE STRAT. - Une des orientations fortes du contrat de mandature passé par la nouvelle Municipalité avec les Parisiennes et les Parisiens étant la prise en compte des questions environnementales insuffisamment intégrées dans les politiques municipales auparavant, que ce soit pour des motifs de santé, d'environnement, de sécurité, de tranquillité publique, une politique de réduction du transport automobile a été mise en place par la Mairie de Paris.
Cette politique doit se poursuivre et se développer.
Le 18e arrondissement est celui qui compte le moins de pistes cyclables, de rues piétonnes et de couloirs de bus. Dans le même temps, les habitants du 18e sont ceux qui possèdent le moins de voiture à Paris. Pour permettre aux habitants de notre arrondissement de se réapproprier l'espace public, les expériences de type "dimanche sans ma voiture de 10 heures à 18 heures" doivent rapidement être mises en place.
Ces expériences seront l'occasion pour les services techniques de mesurer les conséquences de la fermeture de certaines voies à la circulation automobile. Par ailleurs, des réunions d'évaluation seront mises en ?uvre dans chacun de ces quartiers, pour établir des bilans et réfléchir au développement de ces dispositifs.
C'est l'objet du v?u que nous avons déposé lors du dernier Conseil du 18e arrondissement et qui d'ailleurs a été voté à l'unanimité moins une voix. Il ne s'agit pas pour nous, en le présentant devant le Conseil de Paris, d'émettre des doutes quant à la volonté politique de la mairie du 18e de le mettre en ?uvre, mais de lui donner un caractère d'engagement parisien.
Je ne lis pas le v?u qui vous est présenté par écrit. Je vous proposerai juste un sous-amendement : rajouter après Amiraux-Simplon : "le Conseil de Paris forme également le v?u que ce type d'initiative soit généralisé à l'ensemble des arrondissements".
Je vous remercie.
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Monsieur BAUPIN, votre réponse ?
M. Denis BAUPIN, adjoint. - J'appelle à voter favorablement et le v?u et l'amendement que vient de présenter Mme LE STRAT. Je crois que ce type d'initiative, en permettant de reconquérir l'espace en faveur des piétons et des cyclistes le dimanche, est un bon moyen de montrer à nos concitoyens que les rues livrées à la voiture peuvent, le dimanche, être reconquises pour la promenade et la déambulation dans l'arrondissement. Progressivement, cela donnera des idées pour récupérer ces espaces de façon pérenne en faveur des circulations douces.
Je suis favorable à ce v?u et à l'amendement qui permet de le généraliser aux arrondissements.
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Nous allons donc voter ce v?u.
Qui est pour ?...
M. Patrick TRÉMÈGE. - Je souhaite faire une explication de vote.
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Oui, Monsieur TRÉMÈGE.
M. Patrick TRÉMÈGE. - Madame le Maire, sur le principe l'idée est intéressante et effectivement un certain nombre de nos concitoyens peuvent éprouver le désir et le plaisir, au travers d'opérations comme celles-ci, d'aller de façon plus affirmée vers les circulations douces.
Le sous-amendement proposé me gêne dans la mesure où il souhaite une généralisation sans que soit proposée une concertation dans les arrondissements. Si on pouvait réécrire le sous-amendement en le proposant, aux différents arrondissements, il me semblerait que l'opposition pourrait s'y rallier.
Mme Anne LE STRAT. - A cette heure tardive je suis prête à tout, en effet, pour que le sous-amendement passe. Je suis prête à mettre "concertation". Il n'y a aucun problème.
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Peut-on proposer la formulation exacte ? Ce sera plus pratique pour les comptes rendus de nos débats ?
Mme Anne LE STRAT. - "Le Conseil de Paris forme également le v?u que ce type d'initiative, après concertation avec les mairies d'arrondissement, soit généralisée à l'ensemble des arrondissements".
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Peut-on passer au vote ?
Je mets donc aux voix, à main levée, la proposition de v?u n° 31 amendée, déposée par le groupe "Les Verts".
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition de v?u n° 31 est adoptée.