Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DPJEV 24 - Modifications apportées aux droits d’entrée dans certains sites gérés par la Direction des Parcs, Jardins et Espaces verts. Vœu déposé par MM. Christophe NAJDOVSKI, Jacques BOUATULT, Olivier PAGÈS et les membres du groupe “Les Verts” relatif aux tarifs d’accès au parc Floral et au parc de Bagatelle.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2006


 

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DPJEV 24 relatif aux modifications apportées aux droits d?entrée dans certains sites gérés par la Direction des Parcs, Jardins et Espaces verts, sur lequel le groupe ?Les Verts? a déposé le v?u référencé n° 59 dans le fascicule, concernant les tarifs d?accès au parc Floral et au parc de Bagatelle.

Monsieur NAJDOVSKI, vous avez la parole.

M. Christophe NAJDOVSKI. - Merci, Monsieur le Maire.

La Mairie de Paris va instaurer dès le 1er mars 2006 la gratuité d?accès à un certain nombre d?équipements municipaux relevant de la Direction des Parcs, Jardins et Espaces verts comme la Maison de l?air au parc de Belleville, la Ferme Georges Ville et l?arboretum de l?école du Breuil au bois de Vincennes, les jardins des serres d?Auteuil au bois de Boulogne et le jardin d?enfants des Halles.

A l?instar de l?instauration de la gratuité d?accès aux collections permanentes des musées de la Ville de Paris, cette mesure témoigne de l?objectif de rendre les équipements municipaux accessibles à tous. Toutefois, l?accès au parc Floral et au parc de Bagatelle resteront payants, la réflexion se poursuivant sur les conditions d?accès à ces deux parcs, situés respectivement au bois de Vincennes et au bois de Boulogne.

A l?heure actuelle, l?accès en période hors manifestation à ces deux parcs est d?un euro en plein tarif et 0,50 euro en tarif réduit. En période de manifestations et animations, les tarifs sont portés respectivement à 3 euros et 1,5 euro. Si faire payer l?accès à une manifestation ou à une animation est compréhensible, il est particulièrement pénalisant de faire payer celles et ceux qui souhaitent se rendre au parc Floral ou à Bagatelle mais qui ne se rendent pas aux manifestations.

C?est pourquoi nous vous proposons le v?u suivant : ?que dans le cadre de la réflexion qu?elle mène à l?heure actuelle, la Ville selon des modalités de mise en ?uvre qui devront être précisées, rende gratuit au plus tard au 30 juin 2006 l?accès au parc Floral et au parc de Bagatelle et que seul l?accès aux manifestations et animations soit payant.

Je vous remercie.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Monsieur CONTASSOT, vous avez la parole.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Merci.

Après en avoir discuté au sein de l?Exécutif, ce v?u nous paraît tout à fait acceptable. Il y a juste un point sur lequel je dis que nous ferons tout pour que ce soit possible au 30 juin mais nous ne pouvons pas le garantir parce qu?il n?est pas exclu qu?il y ait des besoins d?aménagement spécifique physique à l?intérieur du parc Floral notamment pour éviter de nous retrouver avec un accès, notamment à l?aire de jeux qui soit pénalisant au moment où il y a des manifestations. Sous cette réserve, nous donnons un avis favorable au vote.

Merci.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe ?Les Verts?.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2006, V. 80).

Je mets aux voix la délibération?

Oui, je vous en prie, Monsieur LEGARET.

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Je voulais simplement faire observer avant que vous ne délibériez que ce projet de délibération n?a pas été soumis au Conseil d?arrondissement concerné et que si vous voulez faire délibérer aujourd?hui, c?est manifestement dans l?illégalité et que je saisirai, bien entendu, le contrôle de l?égalité.

J?expliquerai aux Parisiens qu?il y a une loi et que M. CONTASSOT est tenu, comme tous les adjoints et élus, de respecter la loi.

M. Yves CONTASSOT, adjoint, rapporteur. - Vous me direz quel est l?élément de sécurité qui dépend d?un Conseil d?arrondissement.

M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - On verra, mais il y aura contrôle de la légalité.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPJEV 24.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DPJEV 24).