Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

178 - 2002, DPA 166 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché négocié de maîtrise d'oeuvre pour la restructuration et l'extension de la crèche, 54, boulevard Lefèbvre (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2002


Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Nous passons maintenant à l'examen du projet de délibération DPA 166 autorisant M. le Maire de Paris à signer un marché négocié de maîtrise d'?uvre pour la restructuration et l'extension de la crèche 54, boulevard Lefèbvre, dans le 15e.
Je donne la parole à Mme Dominique BAUD.
Mme Dominique BAUD. - Madame le Maire, chers collègues, si j'interviens sur ce projet de délibération, c'est bien entendu pour me réjouir des travaux de restructuration envisagés à la crèche de la Plaine, tant pour l'amélioration des conditions de fonctionnement que pour l'extension de sa capacité d'accueil de 10 berceaux.
En effet, si le bâtiment extérieur est de très belle qualité et en très bon état malgré son âge, il est nécessaire de restructurer, rénover, rafraîchir l'intérieur pour de meilleures conditions de travail pour le personnel et de meilleures conditions d'accueil matériel des enfants et de leurs parents.
Cependant, il est indispensable d'insister, et ce plus encore depuis l'effondrement et l'inondation de la chaussée du haut de la rue Brancion, à la fin de l'année 2001, située à quelques mètres de là, sur les précautions à prendre sur tous les travaux qui seront entrepris au sous-sol.
Des recherches de faisabilité ont été faites et se sont révélées satisfaisantes, mais un défaut de prudence dans ce domaine serait lourd de conséquences.
Je voudrais aussi insister sur la nécessité absolue de conserver le jardin de la crèche en l'état et notamment ses platanes. C'est un réel espace de jeu pour les enfants et c'est un plaisir de les y voir jouer. Une fois dans le jardin, le boulevard Lefèbvre, son bruit et sa poussière semblent très loin.
Je suis sûre du bon choix de l'architecte et souhaite qu'il apporte toutes les améliorations nécessaires à cette crèche, tout en prenant toutes les précautions de circonstance pour préserver son bâti et ses extérieurs.
Je vous remercie.
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Merci.
Madame TROSTIANSKY, s'il vous plaît.
Mme Olga TROSTIANSKY, adjointe, au nom de la 6e Commission. - Madame la Maire, je me réjouis que ce projet ait été voté à l'unanimité par les élus du 15e arrondissement. Dans le 15e arrondissement, le taux de desserte en crèches est inférieur à la moyenne parisienne et c'est un fait que pour cette crèche collective de 50 places, ouverte en 1953, les conditions d'accueil pour les enfants ne sont pas actuellement satisfaisantes.
Donc, ces travaux sont nécessaires à la fois pour restructurer les locaux existants, pour réaliser les travaux d'extension et pouvoir ainsi augmenter la capacité d'accueil de 10 berceaux.
Il s'agit d'un chantier conséquent puisque le coût global d'investissement s'élève à 1,5 million d'euros.
Je voulais signaler que ces travaux débuteront en 2003 pour s'achever fin 2004.
Par rapport aux indications un peu techniques que vous avez soulevées, c'est vrai que cette extension va respecter un certain nombre de contraintes fortes. D'abord, comme vous l'avez souligné, un respect des plantations qui comprennent des arbres et, ensuite, le fait que cette parcelle appartient au périmètre de protection de l'église Saint-Antoine de Padoue, qui est inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.
Vous avez soulevé aussi un point par rapport au sous-sol. C'est vrai que ce site se situe à l'aplomb d'une ancienne carrière de calcaire. Il a été donc prévu de consolider le sol et de renforcer les structures du bâtiment existant.
Donc, on prend en compte évidemment l'ensemble des points que vous avez soulignés pour que ce projet se fasse dans les meilleures conditions.
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, présidente. - Merci.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DPA 166.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2002, DPA 166).