Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DAC 128 - Approbation des tarifs de mise à disposition d’espaces dans les musées de la Ville de Paris.

Débat/ Conseil municipal/ Février 2006


 

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Mes chers collègues, nous passons à l?examen du projet de délibération DAC 128 portant sur l?approbation des tarifs de mise à disposition d?espaces dans les musées de la Ville de Paris.

Je donne la parole à Mme MACÉ de LÉPINAY.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Merci, Madame la Maire.

Vous nous proposez d?approuver les tarifs de mise à disposition d?espaces dans les musées de la Ville de Paris. Vous rappelez à juste titre que nos musées, et singulièrement les trois plus grands, le Petit Palais, le Musée d?Art moderne et le Musée Carnavalet, sont des lieux susceptibles d?accueillir des manifestations de prestige et particulièrement les deux premiers depuis leur rénovation récente.

Vous n?avez pas attendu l?établissement de ces tarifs pour organiser toutes sortes de fêtes, au Petit Palais en particulier, et je vous demande de bien vouloir fournir à notre Assemblée la liste des bénéficiaires des locations du Petit Palais en 2005 et le montant des sommes qui ont été versées, tant au budget général de la Ville qu?à l?Association Paris Musée.

Par ailleurs, bien que vous ayez externalisé le P.C. de sécurité du Petit Palais, le personnel de surveillance de ce musée est tout à fait insuffisant. Les surfaces d?exposition du musée ont augmenté de 50 % mais les effectifs n?ont pas augmenté en proportion. Vous n?avez pas pu régler le problème de la pause du déjeuner.

Bien sûr, la fermeture du Couvent des Cordeliers et du Pavillon des Arts vont vous permettre de redéployer du personnel, mais le compte n?y sera pas, surtout si les agents doivent assumer beaucoup d?heures supplémentaires avec la multiplication des locations.

Voilà, Madame la Maire, les réflexions que ce projet de délibération m?inspire et je vous remercie de bien vouloir y répondre.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci, Madame MACÉ de LÉPINAY.

Pour vous répondre, je donne la parole à Mme Moïra GUILMART.

Mme Moïra GUILMART, adjointe, au nom de la 9e Commission. - Merci, Madame MACÉ de LÉPINAY, de vos questions. Si on est tous très heureux de la rénovation et de la réouverture de plusieurs de nos musées les plus prestigieux, cela nécessite aussi qu?au quotidien le personnel soit associé et puisse travailler dans de bonnes conditions. Nous en avons parfaitement conscience.

Sur la première question que vous m?avez posée, évidemment, je n?ai pas la liste sous la main, mais je ne manquerai pas d?interroger les services et de vous répondre de façon exhaustive ; cela me paraît tout à fait normal. Si ces tarifs de mise à disposition des espaces dans les musées de la Ville nous sont présentés aujourd?hui, c?est justement pour que tout cela puisse se faire en toute transparence et dans une grande clarté et parce que, comme vous l?avez souligné, effectivement ces lieux prestigieux attirent et sont sollicités de diverses façons.

Je vais faire une petite parenthèse et dire que, heureusement, si la location des lieux peut rapporter des fonds à Paris Musée, à la Ville, cela permet aussi d?amener un public un peu particulier - on me l?a dit à plusieurs reprises - qui découvre quelquefois, au travers de ces manifestations prestigieuses, les ?uvres des musées.

En ce qui concerne les effectifs du Petit Palais, nous sommes en discussion approfondie avec les syndicats représentatifs du Petit Palais sur cette question. De même, il y a eu un comité technique paritaire tout récemment. De plus, je vais les rencontrer prochainement, à leur demande.

Sur la question des repas, nous avons fait des propositions que les syndicats sont en train d?étudier. Donc, si la situation n?est pas totalement parfaite, j?en conviens, à l?heure actuelle, nous travaillons à l?améliorer et je ne doute pas que nous arrivions à des résultats, je l?espère, satisfaisants pour les gardiens des musées, dont le travail est essentiel, effectivement.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 128.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DAC 128).