Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés relatif à la création d'un deuxième centre de planification familiale dans le 20e.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2009


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 83 dans le fascicule, déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, relatif à la création d'un deuxième centre de planification familiale dans le 20e.

Madame DASPET, vous avez la parole, rapidement !

Mme Virginie DASPET. - Je vais essayer d?être rapide, mais il y a deux points dans ce v?u, donc je vais prendre tout de même un tout petit peu de temps.

Comme vous le savez, le centre d?I.V.G. de l?hôpital Tenon a cessé son activité depuis juin 2009. Le Conseil du 20e arrondissement a voté à l'unanimité un v?u exigeant sa réouverture dans les plus brefs délais et un collectif d'associations ?uvre également pour cette réouverture.

Je voudrais vous signaler que, ce jeudi 17 décembre, il y aura un rassemblement devant la mairie du 20e pour soutenir la réouverture de ce centre. Je sais que Mme HIDALGO et Mme LALEM y seront présentes. Nous tenons à les en remercier vivement.

Pour ce qui est du v?u, notre message est simple : le 20e arrondissement compte près de 200.000 habitants. Les femmes qui y résident ou y travaillent doivent pouvoir bénéficier d?un véritable accès à l?I.V.G. dans le cadre du service public hospitalier. Malheureusement, le cas de ce centre I.V.G. n?est pas isolé et d'autres services de l'A.P.-H.P. sont en souffrance.

Soyons clairs : le désengagement de l?Etat et son absence d'implication en ce domaine mettent en danger les acquis fondamentaux du droit des femmes.

C'est pour ces raisons qu'aujourd'hui nous demandons au Maire de Paris d?interpeller la Ministre de la Santé, d'une part, sur le maintien des centres I.V.G. au sein de l'A.P.-H.P. et, d?autre part, sur la dotation en moyens humains et financiers indispensables à leur fonctionnement.

Autre point, mais il s'inscrit dans la même logique : chaque jour, les acteurs de terrain nous alertent sur la recrudescence de grossesses non désirées chez les très jeunes femmes.

Avant de permettre le recours à l?I.V.G. - et quand je dis "avant", j'entends chronologiquement -, le rôle de l'action publique est aussi d'apporter à chacun et chacune l'information nécessaire à une sexualité sereine et maîtrisée, d?autoriser un accès libre et gratuit à la contraception, autrement dit, d'assurer sa mission de prévention. De fait, l'ouverture d'un nouveau centre de planning familial dans le 20e arrondissement nous paraît nécessaire et ce centre, nous souhaiterions qu'il s'implante hors structure hospitalière, c'est-à-dire qu'il s'inscrive au c?ur de la ville pour mieux répondre aux attentes de populations souvent fragiles.

C?est à cet effet que nous sollicitons le Conseil de Paris en lui demandant de favoriser l?implantation d'un nouveau centre de planning familial dans notre arrondissement.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Madame LALEM, vous avez la parole.

Mme Fatima LALEM, adjointe. - Merci, Monsieur le Maire.

Je vais faire très court puisque nous avons eu, à plusieurs reprises, pendant plusieurs conseils, des v?ux relatifs à la situation du désengagement de l'Etat dans les centres I.V.G. et notablement sur le 20e, avec l'arrêt de l'activité I.V.G. au centre de l'hôpital Tenon. Ce qui se passe sur le 20e est symptomatique de cette remise en cause insidieuse des droits des femmes.

Les associations féministes qui ont créé ce collectif savent que nous serons mobilisés à leur côté pour interpeller l'Etat sur ses responsabilités et souligner ses défaillances inacceptables.

Pour ce qui nous concerne, je tiens à vous rappeler que, sur mandat de Bertrand DELANOË, nous avons tenu à renforcer notre activité de centres de planification et la mise en place de l?I.V.G. médicamenteuse dans ces centres. Nous avons d'ores et déjà créé deux nouveaux établissements dans le 19e et dans le 14e, à l'intérieur de l'institut Alfred Fournier.

Dans cet esprit, je m'engage à ce que, d'ici la fin de la mandature, l'activité de planification soit très fortement renforcée dans le 20e arrondissement.

Donc, je donne un avis favorable à ce v?u.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Très bien.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, assortie d'un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2009, V. 402).