Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif aux salles de pratique et d'activités culturelles dans le 17e arrondissement.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2009


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 123 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif aux salles de pratique et d'activités culturelles dans le 17e arrondissement.

La parole est à M. Thierry COUDERT.

M. Thierry COUDERT. - Conformément à l'esprit de durcissement qui marque les membres de la 9e Commission en cette fin de séance, je serai très bref. Le v?u est assez clair : c'est un appel de désespoir des élus du 17e devant le manque cruel d'équipements en matière de spectacle vivant dans cet arrondissement si peuplé, mais pourvu de si peu d?équipements. Il y aura éventuellement des opportunités foncières dans les prochaines années, il serait bon de s'en saisir pour pouvoir satisfaire les besoins de la population qui est effectivement en manque en ce domaine.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

La parole est à M. Christophe GIRARD.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Je vous trouve injuste avec le 17e, Monsieur COUDERT, je pense que du spectacle vivant, il y en a. Si je m'en tiens à la dernière réunion publique, je crois que les habitants ont pu, en effet, assister à un certain type d'échange qui relève quasiment du spectacle vivant lui-même.

M. Thierry COUDERT. - Amateur !

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Amateur, mais de talent et qui dit amateur dit "qui aime" !

La manière dont votre v?u est rédigé laisse à penser que le 17e est un arrondissement particulièrement sinistré en termes d'équipements culturels et de structures de pratiques artistiques.

La dernière étude de recensements effectuée par la Maison des pratiques artistiques amateurs, M.P.P.A., je vous invite d'ailleurs à consulter sur son site Internet, prouve néanmoins le contraire. En effet, sans tomber dans la culture du chiffre, il est possible de dénombrer près de 23 structures amateurs ?uvrant dans le domaine de la danse, 40 dans le domaine de la musique et 17 pour l'art dramatique.

J'ai même le souvenir qu'il y avait une association de skateboard ou de patinage artistique dans le 17e.

Je tiens également à rappeler que la cinémathèque Robert Lynen passe désormais sous l'autorité de la Mission cinéma. Créée en 1925, elle propose une offre d'activités très importante, aussi bien pour les enfants de l'arrondissement que pour l'ensemble des petits Parisiens, avec des séances de cinéma dans 140 établissements scolaires, des séances périscolaires dans les salles de cinéma de Paris et des modules pédagogiques autour de l?art cinématographique.

Je souligne également que le 17e compte désormais trois ateliers "Beaux-arts", avec l'ouverture l'an dernier du nouvel atelier de la rue Gauthey, qui permet de pratiquer le dessin, la peinture ou encore la bande dessinée.

Par ailleurs, les investissements culturels prévus sous cette mandature pour le 17e arrondissement sont loin d'être négligeables et je voudrais vous signaler à vous, élus, du 17e, que j'ai passé une matinée complète avec la maire d'arrondissement, Mme Brigitte KUSTER, nous avons pris le temps de visiter les bibliothèques. Je le fais dans chaque arrondissement, sans distinction aucune, Monsieur GAREL, avec un traitement égal ; je suis l'adjoint à la culture de tous les arrondissements de Paris.

Nous avons pris un certain nombre d?initiatives, nous avons eu un certain nombre d'échanges, nous avons d?ailleurs terminé cette visite par un déjeuner très sympathique et pris un grand nombre de décisions et de propositions.

Les investissements culturels prévus sous cette mandature sont, comme je le disais, loin d'être négligeables. En effet, l'un des trois nouveaux conservatoires municipaux de cette mandature sera construit - ce sera le premier - dans le 17e arrondissement. Il s'agit d'un investissement de 25 millions d'euros. Ce nouveau conservatoire, qui prendra le nom de Rostropovitch, permettra d?accueillir de nouveaux élèves sur une surface de 2.850 mètres carrés et offrira de parfaites conditions d'enseignement artistique, avec trois studios dédiés à l?art dramatique et à la danse, des salles de pratique collective, ainsi qu'un laboratoire informatique pour l'étude de la création musicale assistée par ordinateur. Il bénéficiera, en outre, d'un espace de diffusion de 300 places.

Ne disons pas que le 17e est sinistré ; le 17e fait l'objet de toutes nos attentions et je suis plutôt fier qu'un grand arrondissement, à la fois cossu mais également très populaire, puisse bénéficier d'un établissement dont il a besoin et il en sera le premier bénéficiaire parmi les 20 arrondissements de Paris.

Concernant précisément la zone d'aménagement concerté, la Z.A.C. "Clichy-Batignolles", vous n'êtes pas sans savoir que la construction de différents équipements est d?ores et déjà actée, dont des logements sociaux, et je salue l'action de la première adjointe en termes d'urbanisme et de l'adjoint au logement, M. MANO, des crèches, des écoles, un gymnase, mais surtout un centre d'animation, lequel permettra d'offrir de nombreuses activités culturelles, sans oublier le formidable tramway, accompagné d'une commande publique qui viendra relier une partie de Paris au 17e arrondissement dans de meilleures conditions.

Ce que j'espère, évidemment, c'est qu'ainsi relié par un tramway, ainsi soutenu par la mairie centrale, le 17e verra naître des initiatives privées, car je suis pour l?économie de marché soutenue, de bonne qualité et, en particulier, pour la nuit à Paris.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

Je soumets le v?u n° 123?

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Il ne me semble pas nécessaire, le v?u.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - J?ai bien compris, mais qu?en pense M. COUDERT ?

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Je souhaite un retrait, si

M. COUDERT?

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Monsieur COUDERT, retirez-vous votre v?u ?

M. Thierry COUDERT. - Il est maintenu.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.