Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par M. Patrick BLOCHE et les élus du groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, au nom de la majorité du 11e arrondissement, relatif à la situation locative de plusieurs commerçants de la rue Keller.

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2009


 

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 57 dans le fascicule, déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, relatif à la situation locative de plusieurs commerçants de la rue Keller (11e).

La parole est à M. le Maire, Patrick BLOCHE.

M. Patrick BLOCHE, maire du 11e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

Ce v?u, qui a été voté en Conseil du 11e arrondissement, vise à prendre en compte la situation de nombre de commerçants et artisans de la rue Keller, qui occupent des locaux dont le gestionnaire est la SAGECO.

En l'occurrence, le problème qui se pose pour huit d'entre eux, des commerçants et artisans de cette rue Keller, créateurs de bijoux, créatrices de prêt-à-porter, galeristes et restaurateurs, est que la SAGECO a été amenée ces derniers temps à décider des augmentations de loyer tout à fait conséquentes et qui posent évidemment des problèmes à ces petites entreprises, à ces commerçants et à ces artisans, surtout aux artisans.

Ils nous ont alertés, et nous avons estimé que leur cause était ô combien défendable, surtout que pour fixer cette hausse des loyers, la SAGECO a, si j'ose dire, assimilé la commercialité de la rue Keller à celle de la rue du Faubourg-Saint-Antoine ou à celle de la rue de la Roquette. Pour qui connaît la rue Keller, incontestablement et notamment pour les artisans concernés, on n'est pas dans la même commercialité.

Ce v?u vise simplement à ce que la SAGECO soit raisonnable, et en l'occurrence qu'à l'occasion du renouvellement de ses baux elle ne soit pas amenée à décider de telles hausses. Il vise également à ce que le Maire de Paris, mandaté par nos soins, interpelle la SAGECO pour qu'elle puisse revoir à la baisse ses offres de renouvellement des baux de cette rue. Le risque est simple, c?est que ces commerçants et artisans qui assurent la diversité commerciale et artisanale du 11e arrondissement, qui est donc dans la tradition de mixité entre habitat et commerce, ne quittent la rue Keller, ce qui serait dommage.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Merci, Monsieur le Maire.

Pour vous répondre, la parole est à Mme Lyne COHEN-SOLAL.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe. - En répondant au maire du 11e arrondissement, je donnerai un avis favorable à ce v?u, parce qu'il a raison de dire que ces jeunes créateurs artisans commerçants font de Paris une ville diverse, créative et audacieuse. Nous avons besoin qu'ils restent parmi nous et rue Keller en particulier, rue tout à fait intéressante sur ce plan.

Je donne un avis favorable. Il faut qu'un dialogue ait lieu entre la SAGECO et ses locataires, les relations interrompues depuis trop longtemps, ils ne se parlent que par avocats interposés, ce qui n?est pas une très bonne façon d?arriver à des compromis !

Je pense que nous pouvons faire en sorte de faire comprendre à la SAGECO que les baux de cette rue n'ont pas la même valeur que ceux d?autres rues plus prestigieuses et plus importantes du quartier, qu'il faut reprendre la négociation avec ses locataires en étalant quelques hausses, si elles sont nécessaires, dans le temps, et se montrer compréhensive par rapport aux activités qui sont domiciliées dans leurs murs.

Voilà pourquoi nous donnons un avis favorable à ce v?u.

M. Pierre SCHAPIRA, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2009, V. 388).