Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

10 - 1999, DAEE 21 G - Politique de la ville. - Subventions à des associations et autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation du Conseil général, de signer avec l'association "Atoutform" une convention en vue de la prise en charge d'allocataires du R.M.I. du quartier "Curial-Cambrai - Alphonse-Karr" (19e)

Débat/ Conseil général/ Octobre 1999


M. Roger ROMANI, président. - Nous examinons maintenant le projet de délibération DAEE 21 G, subventions à des associations et autorisation à M. le Président du Conseil de Paris de signer avec l'association " Atoutform " une convention en vue de la prise en charge d'allocataires du RMI du quartier " Curial-Cambrai-Alphonse-Karr " (19e).
La parole est à Mme BRAQUY.
Mme Arlette BRAQUY. - Dans le cadre de la politique de la ville et du développement social urbain engagée par M. BARIANI, un vaste programme d'actions de lutte contre l'exclusion urbaine a été mis en ?uvre en soutenant notamment le secteur associatif, relais indispensable aux efforts déployés par les pouvoirs publics. On ne peut que s'en féliciter. Le retour à l'emploi, l'attribution de logements sont des étapes nécessaires sur la voie de l'intégration et de l'accès de la citoyenneté des jeunes en difficulté. A cet égard, je voudrais rappeler à nos collègues qu'en complément de l'action de Didier BARIANI, j'ai engagé, avec la mission locale pour l'emploi "Paris Est" et le Comité local pour le logement autonome des jeunes de Paris, un vaste programme d'accompagnement, d'information, de soutien, d'aide de ces jeunes dans la recherche de leur premier logement. La Ville de Paris, l'Etat, la Région soutiennent cette action relayée par des associations de quartiers qui assurent des missions de proximité indispensables à l'intégration de tous.
Même si le chômage des jeunes à Paris a diminué sensiblement au cours de cette année comparativement à la moyenne nationale, des problèmes se posent encore, notamment dans l'Est parisien, problèmes qu'on ne peut dissocier d'un ensemble qui regroupe l'environnement, la qualité de la vie, l'emploi, le logement, la lutte contre la précarité.
Il nous faut donc être toujours vigilants, développer les actions de formation et d'aide à l'égard des jeunes qui, ne l'oublions pas, seront les actifs de demain. Il faut soutenir l'activité du secteur associatif de proximité, notamment dans l'Est parisien particulièrement touché par la crise, à condition que les objectifs et les moyens de ces associations soient clairement définis, identifiés et contrôlés, dirigés vers tous les publics, ceux qui dans le respect de la démocratie sans distinction d'origine ou d'ethnie cherchent sincèrement à s'intégrer dans le pays ou dans la ville qui les a reçus.
M. Roger ROMANI, président.- Je vous remercie Madame BRAQUY.
Monsieur LAFAY, pouvez-vous répondre en lieu et place de Mme CATALA ?
M. Philippe LAFAY, vice-président, au lieu et place de Mme Nicole CATALA, au nom de la 7e Commission .- Oui, Monsieur le Président.
Je vous remercie Madame BRAQUY pour l'intérêt que vous portez à cette action de soutien que mène le Département. Nous prenons acte de votre déclaration et nous vous félicitons pour l'activité que vous avez développée avec M. BARIANI à la Mission locale "Paris Est" au Comité local pour le logement autonome des jeunes de Paris.
M. Roger ROMANI, président.- Merci Monsieur LAFAY.
Que ceux qui sont d'avis d'adopter ce projet veuillent bien lever la main ?
Avis contraires ?
Abstentions ?
Il n'y en a pas.
Le projet de délibération est adopté. (1999, DAEE 21 G).