Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif aux aménagements de sécurité.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2009


 

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 57 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif aux aménagements de sécurité renforcés pour les piétons.

La parole est à M. Philippe GOUJON.

M. Philippe GOUJON, maire du 15e arrondissement. - Nous avons tous reçu le bilan 2008 de la sécurité routière à Paris qui s'est traduit, hélas, par une augmentation du nombre de tués ainsi que des accidents graves. Il en va de même également pour le 15e - trois morts en 2008 contre un seul tué en 2007 - et nous déplorons encore un accident mortel le 30 avril dernier, place du général Beuret.

Des aménagements aux carrefours répertoriés comme les plus dangereux doivent être programmés et réalisés. C'est d?ailleurs une des fortes recommandations du contrat parisien de sécurité signé récemment entre le Préfet de police, le Maire de Paris et le Procureur de la République. L'aménagement de carrefours est une des mesures indispensables à l'amélioration de la sécurité routière, même si ce n'est pas la seule.

Comme dans les autres arrondissements, une enveloppe budgétaire a été dégagée dans le 15e, 510.000 euros, pour la réalisation prioritaire de travaux de sécurisation d?une demi-douzaine de carrefours dangereux.

Il reste d'autres points dangereux nombreux dans cet immense arrondissement, et le v?u consistait, dans un souci de sécurité renforcée pour les piétons, de demander au Maire de Paris de dégager des crédits supplémentaires pour les engager de façon très urgente afin d'aménager ces carrefours dangereux prioritaires dans le 15e.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Pour répondre, la parole est à Mme LEPETIT.

Mme Annick LEPETIT, adjointe. - Je remercie Philippe GOUJON d'avoir mis dans la rédaction de son v?u l'enveloppe de 510.000 euros de crédit qui avait été dégagée pour réaliser de façon prioritaire les travaux de sécurisation de nombreux points dans le 15e arrondissement. Ils sont d'ailleurs décrits dans votre v?u et je n'y reviens pas.

Je souhaite vous signaler que je tiens à votre disposition les statistiques de la DVD pour que vous puissiez prendre connaissance de l?accidentologie de l'ensemble des carrefours du 15e arrondissement. Vous conviendrez, Monsieur le Maire, et je m'adresse à vous puisque c'est de votre responsabilité, et cela le sera encore plus après cet été, de pouvoir hiérarchiser les priorités.

Tous les carrefours du 15e, heureusement, ne sont pas accidentogènes, même s'il faut toujours être prudent avec les statistiques. Vous faisiez allusion au rapport de la sécurité routière, prenons-en acte, mais en même temps, nous ne pouvons pas accepter votre v?u, dégager davantage de sommes, en plus de celles qui viennent d?être dégagées pour les points que vous nous proposez dans ce v?u.

Je vous propose d?en rediscuter, notamment sur l?accidentologie des carrefours et que nous puissions élaborer une hiérarchisation des travaux.

Aujourd'hui, tel qu'est votre v?u, je ne peux que vous demander de le retirer.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Philippe GOUJON ?

M. Philippe GOUJON, maire du 15e arrondissement. - C'est un v?u qui a été adopté par le Conseil d'arrondissement, dont je me fais le porte-parole aujourd'hui.

Nous avons déploré, et cela crée une grande émotion dans le 15e, un accident mortel d'une personne âgée qui, en traversant un carrefour, a été renversée par un camion. Il y a vraiment nécessité dans cet arrondissement qui est très grand, où il y a beaucoup de circulation, beaucoup de voies pénétrantes, de réaliser des aménagements de sécurité. Je maintiens donc ce v?u.

M. Christophe NAJDOVSKI, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.