Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par M. JULLIARD relatif à un droit du XXIe siècle : l'accès à Internet.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2009


 

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 46 dans le fascicule, déposé par M. Bruno JULLIARD, relatif à l'accès à Internet, un droit du XXIe siècle.

Allez-y, Monsieur JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD, adjoint. - Merci, Monsieur le Maire.

J'ai le plaisir de présenter ce v?u au nom du Conseil parisien de la jeunesse, dont nous avons engagé une réforme qui vous sera a priori présentée lors de notre séance du mois de septembre. La présentation est un peu une anticipation puisque nous avons souhaité que le Conseil parisien puisse présenter, par l'intermédiaire des Conseillers de Paris, des v?ux qu'ils auraient eux-mêmes votés lors d'une séance plénière de leur Conseil parisien de la jeunesse.

Il se trouve que le v?u présenté aujourd'hui, qui a été voté par leur instance, concerne l'accès à Internet par le système wifi dans les parcs, jardins et bibliothèques de la Ville. Le Conseil parisien de la jeunesse se félicite du développement du wi-fi par la Ville de Paris depuis deux ans mais il s?interroge sur l'efficacité d'un filtre, ce dernier empêchant l?accès à de nombreux sites, y compris des sites d'information généralistes, sans parler d'autres sites. Par exemple, ils ne peuvent pas mener à bien des recherches sur le Sida puisque de nombreux sites sont classés comme étant pornographiques.

Le Conseil parisien de la jeunesse demande donc à la Ville de Paris qu'elle revoie son système informatique de filtrage pour qu'il garantisse un accès universel à une information variée et de qualité dans l'ensemble du réseau wi-fi de la Ville de Paris.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci beaucoup.

Pour vous répondre, je donne la parole à M. MISSIKA.

M. Jean-Louis MISSIKA, adjoint. - Le v?u déposé par Bruno JULLIARD à l'initiative du conseil parisien de la jeunesse signale les restrictions d'accès qui pèsent sur Paris wi-fi, qui est le dispositif de connexion gratuite à l'Internet mis en place en 2006 dans 400 points d'accès : les parcs, jardins et bibliothèques municipales.

Je pense que ce v?u est très intéressant.

Je pense que cela montre l'utilité du conseil parisien de la jeunesse.

Effectivement, nous avons un problème. Un dispositif de contrôle parental a été installé de façon systématique afin de protéger les Parisiens, et tout particulièrement les mineurs, des risques liés à la consultation de sites illicites.

En fait, ces filtres ont pu limiter, dans un nombre de cas restreints, l'accès à des sites d'information confondus avec des sites pornographiques.

Comme nous changeons d'opérateur du réseau Paris wi-fi dès la fin du mois de mai prochain, nous allons mettre en place un nouveau dispositif de filtrage pour remédier à ce problème. Ce nouveau dispositif repose sur un logiciel disponible en téléchargement gratuit et paramétrable pour les parents qui souhaiteraient mettre en place un filtrage sur les postes de leurs enfants, ce qui veut dire que le filtrage ne sera plus systématique. Les usagers de Paris wi-fi seront par conséquent libres de naviguer sur Internet sans contrôle automatisé, et cela, conformément à la loi.

Pour cette raison, je propose d'adopter le v?u proposé par Bruno JULLIARD à l'initiative du conseil parisien de la jeunesse. Un système de filtrage de l'information compatible avec la liberté de l?information sera mis en place avant l'été dans le cadre du nouveau contrat Paris wi-fi.

M. Christophe GIRARD, adjoint, président. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par M. JULLIARD, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2009, V. 152).