Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2004
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

G - Vœu relatif au développement des activités socio-culturelles proposées par la Ville de Paris en direction des retraités et personnes âgées..

Déliberation/ Conseil général/ Février 2004 [2004 V. 2]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 13 février 2004.
Reçue par le représentant de l'Etat le 13 février 2004.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général,
Depuis notre arrivée, le souci constant de la Municipalité a été d'améliorer la capacité de la collectivité parisienne à renforcer le lien social, dont la fragilité actuelle touche très sensiblement les personnes âgées. La canicule a démontré, s'il en était besoin, à quel point cette action est nécessaire.
C'est pourquoi nous attachons une importance toute particulière au développement des actions intergénérationnelles, à faciliter l'implication dans la vie citoyenne des personnes âgées, à améliorer et à diversifier l'offre socio-culturelle qui leur est faîte.
Le C.A.S.-V.P., dont les prestations peuvent bien entendu encore être améliorées, a démontré son savoir-faire et sa capacité à toucher un très grand nombre de personnes âgées. Il dispose d'un budget important pour mettre en place des activités culturelles et de loisirs en direction des Parisiens retraités ou pré-retraités. En 2003, celui-ci s'élevait à 3,360 Meuros et a permis de :
- développer l'Université permanente de Paris : 31.500 participations
grâce à trois brochures offrant 147 conférences, 9 ateliers, 8 stages, 108 visites guidées, 22 randonnées pédestres et faisant appel à 97 conférenciers.
- remettre
- 86.000 invitations à des places de spectacles dans les salles de la capitale
- 50.000 invitations pour des sorties culturelles et de loisirs en famille
- 18.000 places pour des galas
- convier
- 7.000 personnes à des bals dans chaque arrondissement de la capitale
- 6.000 personnes à la réception d'ouverture du spécial été à l'Hôtel de Ville
- 1.000 personnes à des croisières sur la Seine
- 3.240 personnes à des visites découvertes de Paris
- 3.300 personnes à des réveillons organisés à partir de chaque arrondissement
- proposer à 6.044 personnes de quitter la ville pour des excursions d'une journée, des circuits de 8 jours, 3 et 4 jours en France et en Europe et des séjours de vacances ;
- faire vivre 82 clubs accueillant 13.000 adhérents.
Sur l'année 2003, l'organisation des activités culturelles et de loisirs par le C.A.S.-V.P. a assuré 210.000 participations.
Les personnels, agents du C.A.S.-V.P., qui prennent en charge ce secteur de l'animation sont au nombre de 160 auxquels s'ajoutent 45 agents chargés de l'accueil, de l'information des Parisiens ainsi que de la gestion du secteur ce qui constitue un atouts irremplaçable.
Les projets en cours s'articulent autour de 4 axes :
- diversification des activités de loisirs afin de répondre aux nouvelles demandes de jeunes retraités,
- renforcement des actions intergénérationnelles (sorties en famille dans différents sites de la capitale, invitations à des spectacles, échanges socio-culturels, entre des écoles et des clubs, participation à la Semaine bleue...),
- développement de l'Université Permanente de Paris avec la mise en place d'un programme complet de filières nouvelles liées à l'actualité (droit, santé, notion de citoyenneté, informatique...),
- réflexion sur la création de "clubissimos" proposant de nouvelles activités (Clubs Santé / ateliers Internet - Libres-Services Internet / stages d'anglais et d'informatique...) et mise en place d'un nouveau statut pour les animateurs, mettant fin à une situation de précarité.
Au delà du C.A.S.-V.P., la Municipalité a développé des actions visant à favoriser la citoyenneté notamment à travers le 1 ter Salon de la retraite active qui a attiré plus de 6.000 personnes dans les salons de l'Hôtel de Ville.
Cette politique doit être renforcée. C'est pourquoi, sur la proposition de Mme Danièle HOFFMAN-RISPAL et de l'Exécutif municipal,

Émet le v?u :

- de renforcer le partenariat entre toutes les activités du C.A.S.-V.P. et le secteur associatif pour créer des synergies nouvelles et des échanges d'expériences. Il demande notamment que des permanences associatives puissent se tenir au sein des clubs du C.A.S.-V.P. ;
- de développer les "clubissimos" qui offrent de nouvelles activités aux retraités parisiens.