Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Grande roue de Paris.

Déliberation/ Conseil municipal/ Janvier 2002 [2002 V. 5]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 31 janvier 2002.
Reçue par le représentant de l'Etat le 1er février 2002.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Ce v?u est la reprise d'un vote à l'unanimité du Conseil d'arrondissement du XIXe le 14 janvier 2002.
En effet, l'illégalité de la Grande roue de Paris sur la Place de la Concorde vient d'être confirmée par décision de justice. Aucune des propositions faites par la Mairie de Paris depuis l'été dernier n'a reccueilli jusqu'à présent l'assentiment de l'exploitant. Maintenir la Grande roue dans une situation de non droit serait un mauvais service rendu à cette belle tradition des arts forains à laquelle les Parisiens sont pourtant très attachés et dont la grande Roue est un emblème dans le Paris d'aujoud'hui.
De fait, la tradition foraine est établie dans notre pays depuis l'histoire la plus lointaine. Les arts forains, siècles après siècles ont été représentatifs des rêves, des révoltes et des espoirs de la population. Les carnavals et les foires, leurs musiques, leurs chars et leurs manèges ont été de tout temps les représentants de cette culture populaire.
Ils ont aussi joué un grand rôle dans la diffusion de techniques modernes et de leur connaissance. Les premiers cinémas étaient forains dans leur majorité. Certaines attractions, comme le "cylindre infernal", adaptées et transformées, servent aujourd'hui à l'entraînement des cosmonautes.
Les 4 établissements publics de la Villette ont en partie repris cette tradition. Aux côtés de la Cité de la Musique et du Conservatoire qui préservent et soutiennent ces traditions dans leurs activités, on trouve dans ce grand Parc Urbain culturel des activités attractives comme le Zénith, le musée des Sciences, le Cinax, la Géode, le Dragon et les folies sans pouvoir ici tout citer. Des manèges forains y ont trouvé aussi leur place en attirant chaque jour un public nombreux.
Le résultat est une fréquentation exceptionnelle de ce parc avec un mélange de populations de tous âges, de toutes catégories et de toutes origines que ses concepteurs même n'avaient osé espérer.
Il faut également se rappeller qu'à cet endroit s'entraînent de nombreuses fanfares de rues, les joueurs de djembé ou de percussions.
En offrant au Ministère de la Culture et aux Etablissements publics concernés la possibilité d'installer la plus grande roue festive d'Europe sur ce site exceptionnel, la Ville de Paris peut ainsi jouer un grand rôle dans le soutien aux arts forains. En effet, cette Grande roue de Paris, quelle que soit la personnalité de son actuel propriétaire, en une des plus modernes créations de cette culture populaire. Son installation définitive dans le XIXe sera un plus pour la préservation de cette tradition séculaire sans nuisance, et sera un plus pour Paris et les Parisiens et sa proche banlieue

Emet le v?u :

"Que l'installation de la Grande Roue de Paris au parc de la Villette soit mise à l'étude, en concertation avec l'établissement public gestionnaire et dans le respect de l'intégralité écologique du site".