Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif aux travaux de sécurisation de l'immeuble situé au 11, rue Jacques Bingen.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2009


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du v?u référencé n° 25 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif aux travaux de sécurisation de l'immeuble situé au 11, rue Jacques Bingen.

Je donne la parole à Mme Brigitte KUSTER.

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. - Merci, Monsieur le Maire.

Nous venons d'évoquer un lieu historique voire mythique, qui était le cinéma "Mac Mahon". Je voudrais cette fois vous parler d'un autre lieu situé rue Jacques Bingen dans le 17e arrondissement qui est également un lieu emblématique qui abrite non seulement une cinémathèque mais également une bibliothèque.

Or, pour des raisons de sécurité, la bibliothèque a dû fermer sur instructions du Préfet de police, ne pouvant réunir plus de 50 personnes. De ce fait, ces lieux sont inoccupés sur la partie bibliothèque qui a dû fermer.

Après une visite sur place, nous nous sommes aperçus avec les élus du 17e arrondissement qu'il pourrait y avoir une opportunité d'utiliser les lieux et que la cinémathèque s'étende.

Après avoir reçu le responsable de la Mission cinéma de la Ville de Paris qui trouvait évidemment l'idée intéressante, nous formons le v?u que tout soit mis en place pour que soit étudiée la faisabilité de l'extension de la Mission cinéma à la place de la bibliothèque initialement en place et nous formons également le v?u que soit réétudiée la faisabilité d'une sécurisation du lieu de façon à l'ouvrir à nouveau au public.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci Madame.

La parole est à M. Christophe GIRARD pour la réponse.

M. Christophe GIRARD, adjoint. - Je remercie Mme Brigitte KUSTER de présenter ce v?u.

Il se trouve que c'est un lieu que je suis allé visiter très tôt dans la précédente mandature, que je connaissais par ailleurs simplement pour m'être intéressé à Robert Lynen qui, comme vous ne le savez pas, a été repéré à 12 ans par Julien Duvivier alors qu'il était élève de l'École du spectacle.

C'est important que vous connaissiez l'origine et l'histoire du lieu, vous allez comprendre pourquoi j'ai changé d'avis. Je vais proposer qu'on l'accepte.

Après quelques essais, il est engagé pour le rôle principal de "Poil de Carotte", Jules Renard, en 1932, avec Harry Baur.

Suite au succès public du film, il devient l'enfant vedette du cinéma français. Il tourne ensuite dans quatre autres films : "le Petit Roi", "la Belle Équipe", "l'Homme du jour" et "Un Carnet de bal".

Il jouait également Rémy dans l'adaptation au cinéma de l'?uvre d'Hector Malot, "Sans Famille". Ce n'est pas un petit acteur dont on a donné le nom à ce cinéma qui est de plus un lieu magnifique.

Il devient sous-lieutenant des forces françaises dans le réseau "Alliance" mais, arrêté par la Gestapo, il sera exécuté en 1944 à l'âge de 23 ans.

En 1967, la cinémathèque de la Ville de Paris devient la cinémathèque Robert Lynen en son honneur.

Dès 2002, j'avais avec Régine HATCHONDO, qui était en charge de la Mission cinéma, visité ce lieu. J'en avais d'ailleurs à l'époque informé la Maire d'arrondissement Françoise de PANAFIEU et j'avais obtenu du Secrétariat général de la Ville et du cabinet du Maire que l'autorité sur ce cinéma sorte de la Direction des Affaires scolaires, de la D.A.S.E.S., pour venir sous l'ombrelle de la Direction des Affaires culturelles et de la Mission cinéma, c'est-à-dire le Secrétariat général de la Ville et de ma délégation.

Nous avons obtenu cette autorité. Je dois dire que je suis favorable au v?u. Bien sûr, on m'a conseillé d'y être défavorable pour des questions budgétaires car il est vrai qu'aujourd'hui nous ne sommes pas en mesure de programmer, je vous le dis avec beaucoup d'honnêteté pour des raisons budgétaires, les travaux de sécurisation.

Si vous acceptez ma modification, j'aimerais qu'on fasse voter le v?u car je crois que c'est très important pour Paris, au-delà de nos mandats, que ce lieu devienne un jour en effet une cinémathèque à part entière dans une partie de Paris qui n'a pas beaucoup de lieux de culture comme vous le savez, avec un Conservatoire non loin.

Si vous acceptez la réserve que j'émets qui est une réserve d'honnêteté sous condition de l'obtention des moyens budgétaires qui seront nécessaires en 2009 ou en 2010, ce sera plutôt en 2010, je suis pour que nous puissions envisager, à la Ville de Paris, d'engager un jour dans une année ou deux des travaux qui permettraient de donner à ce lieu une existence à part entière, sous réserve des conditions et des possibilités financières de la Ville de Paris, si Mme Brigitte KUSTER en est d'accord.

Je dois prendre une précaution.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Madame KUSTER, acceptez-vous cette petite condition ?

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. - Je voudrais tout d'abord remercier sincèrement Christophe GIRARD pour ses propos en faveur de ce site.

Le lieu évoqué, que l'on soit bien clair, comportait jusqu'à présent d'un côté une bibliothèque de l'autre une cinémathèque.

La partie bibliothèque est vide à l'heure actuelle. La première des choses est en effet que la Mission cinéma puisse l'utiliser et c'est au niveau interne, au niveau du Secrétariat général, de "switcher" une occupation d'une direction à l'autre. C'est une première chose.

La Mission cinéma aurait des moyens supplémentaires et nous pourrions travailler aussi avec elle d'une manière décentralisée comme nous l'avons évoqué.

Vous venez de rappeler ce petit bijou qu'est cette salle de cinéma. Je comprends en effet les coûts envisagés mais je pense, parce que jusqu'à présent ce n'étaient pas les coûts qui posaient un problème mais la copropriété, que nous pouvons faire ensemble une nouvelle démarche pour répondre aux normes de sécurité.

C'est quelque chose qui n'est pas acté. Je vous remercie d'essayer de nous faire travailler en commun sur ce projet car le 17e arrondissement est sûrement l'un des plus pauvres en matière de lieux culturels, en matière d'équipements et justement en matière de cinéma.

C'est bien volontiers que nous irons dans le même sens, Monsieur GIRARD, sur le projet de ce lieu Jacques Bingen et de la cinémathèque Lynen.

Merci beaucoup.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., amendée par l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée à l'unanimité. (2009, V. 140).