Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

G - Autorisation donnée à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de signer les arrêtés modificatifs des régies de recettes et d'avances des Etablissements Départementaux. M. Christian SAUTTER, rapporteur.

Déliberation/ Conseil général/ Décembre 2001 [2001 ASES 269-16°]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 20 décembre 2001.
Reçue par le représentant de l'Etat le 20 décembre 2001.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général,
Vu le Traité de l'Union Européenne ;
Vu le décret n° 62-1587 du 29 décembre 1962 modifié portant règlement général sur la Comptabilité Publique, et notamment l'article 18 ;
Vu le décret n° 66-850 du 15 novembre 1966 modifié relatif à la responsabilité personnelle et pécuniaire des régisseurs ;
Vu le décret n° 97-1259 du 29 décembre 1997 relatif à la création des régies de recettes, des régies d'avances et des régies de recettes et d'avances des collectivités locales et des établissements publics locaux ;
Vu l'arrêté du 28 mai 1993 modifié relatif aux taux de l'indemnité de responsabilité susceptible d'être allouée aux régisseurs d'avances et aux régisseurs de recettes relevant des organismes publics et montant du cautionnement imposé à ces agents ;
Vu l'instruction interministérielle n° 98-037-A-B-M du 20 février 1998 relative aux régies de recettes, d'avances et de recettes et d'avances des collectivités et établissements publics locaux ;
Vu l'arrêté du 16 juillet 1981 instituant à la Direction des Affaires Sanitaires et Sociales de Paris - Sous-Direction de l'Enfance et de l'Adolescence - Centre d'accueil Saint-Vincent de Paul - 72, Av Denfert Rochereau (14e), une régie de recettes en vue du recouvrement de divers produits pour laquelle le maximum d'encaisse a été fixé à 4 000 F, à savoir :
- 2.000 F au titre des recettes pour le budget des Etablissements de l'Aide Sociale à l'Enfance.
- 2.000 F au titre des recettes pour le budget de fonctionnement du Département de Paris.
Vu l'arrêté du 25 juin 1985 instituant à la Direction de l'Action Sociale, de l'Enfance et de la Santé, Sous-Direction de l'Action Sociale - Centre d'accueil St Vincent de Paul - 72, Avenue Denfert Rochereau (14e), modifié par l'arrêté du 29 octobre 1990, une régie d'avances en vue du paiement de diverses dépenses pour laquelle le montant maximum des avances a été fixé à :
- Sur le Budget de fonctionnement des établissements départementaux de l'Aide Sociale à l'Enfance : 14.000 F
Pourra être augmenté d'une avance exceptionnelle dans la limite de 10.000 F.
- Sur le Budget de fonctionnement du Département de Paris : 1.000 F
- Sur les Fonds en dépôts : 1.000 F
Considérant qu'il convient, de définir de nouveau les attributions de la régie de recettes et d'avances susvisée en fonction de l'évolution de l'activité de l'établissement et d'en d'ajuster les plafonds de recettes et d'avances avec prise d'effet au 1er janvier 2002 ;
Considérant également qu'il convient de procéder, dans le cadre de la mise en application de l'instruction interministérielle du 20 février 1998 susvisée sur les régies du secteur public local, à la refonte des textes constitutifs de la présente régie de recettes et d'avances ;
Vu le projet de délibération, en date du 20 novembre 2001, par lequel M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, lui demande l'autorisation de signer les arrêtés constitutifs de la régie de recettes et d'avance du Centre d'Accueil d'urgence Saint-Vincent de Paul ;
Sur le rapport présenté par M. Christian SAUTTER, au nom de la 1ère Commission,

Délibère :

Article premier.- M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, est autorisé à signer les arrêtés modificatifs de la régie de recettes et d'avance du Centre d'Accueil d'urgence Saint-Vincent de Paul.
Art. 2.- La régie de recettes est habilitée à recouvrer divers produits :
Le montant maximum de l'encaisse que le régisseur est autorisé à conserver est fixé comme suit :

Régie de recettes n° Etablissement Montant maximum de l'encaisse
1488 Centre d'Accueil d'urgence Saint-Vincent de Paul 350 euros

Art. 3.- Les plafonds de la régie d'avance et de l'avance exceptionnelle du budget des Etablissements Départementaux sont fixés comme suit :

Régie d'avances n° Etablissement Plafond d'avance sur budget des établissements départementaux Avance exceptionnelle sur budget des établissements départementaux
1488 Centre d'Accueil d'urgence Saint-Vincent de Paul 4.800 euros 3.200 euros

 

Régie d'avances n° Etablissement Plafond d'avance sur fonds en dépôts Plafond d'avance de l'allocation vêture sur le budget du Département de Paris
1488 Centre d'Accueil d'urgence Saint-Vincent de Paul Néant Néant