Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu relatif au Mobilien 96.

Déliberation/ Conseil municipal/ Février 2006 [2006 V. 72]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 15 mars 2006.
Reçue par le représentant de l?Etat le 15 mars 2006.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Sur la base du voeu voté, par le Conseil du 11e arrondissement ;

V?u le Code Général des Collectivités Territoriales,.notamment son article L.2511-12 ;

Considérant que le programme Mobilien est un élément majeur de la politique des déplacements conduite par la municipalité parisienne au profit des transports en commun et des circulations douces ;

Considérant que le nouveau trajet du Mobilien 96 va améliorer la vie quotidienne de ses 25.000 usagers mais entraîner un changement important d?habitudes pour les habitants et supprimer 76 places de stationnement, répondant ainsi à l?obligation, imposée par la Préfecture, pour permettre l?intervention des services de secours ;

Considérant que ce projet constitue aussi une opportunité de requalifier l?espace public de quartier longtemps laissé à l?abandon ;

Sur la proposition de Georges SARRE et les élus du groupe du Mouvement républicain et citoyen, Patrick BLOCHE et les élus du groupe socialiste et radical de gauche, Jacques DAGUENET et les élus du groupe communiste, Isabelle GUI-ROUS-MORIN et les élus du groupe ?Les Verts? ;

Emet le voeu :

-Que le revêtement de la placette devant la Maison desMétallos soit constitué de pierres et de pavés de granit et que des arbres ou arbustes fastigiés soient plantés sur le côté pair de cette nouvelle place.

- Que le plateau piétonnier, accessible au bus, prévu à cet endroit permette également l?arrêt-minute pour des déposes et reprise; des personnes avant des difficultés de mobilité.

- Que le panneau publicitaire situé à l?angle de la rue Jean-Pierre Timbaud et de la rue des Trois Bornes soit retiré.