Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

78 - QOC 2000-156 Question de Mmes Gisèle MOREAU, Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris sur la Z.A.C. "Paris-Rive gauche" (13e)

Débat/ Conseil municipal/ Février 2000


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante de Mmes Gisèle MOREAU, Martine DURLACH et M. Michel TUROMAN à M. le Maire de Paris concerne la Z.A.C. "Paris-Rive gauche".
Elle est ainsi rédigée :
"La mise en oeuvre de la Z.A.C. "Paris-Rive gauche" se poursuit dans un contexte sensiblement différent de celui dans lequel s'est située la discussion sur le dernier P.A.Z. Le besoin d'implantations universitaires porté à un niveau supérieur par le Gouvernement, la décision de la S.N.C.F. de revitaliser et de développer la gare d'Austerlitz vont nécessairement modifier le contenu de la Z.A.C.
Par ailleurs, la montée de la spéculation immobilière renforce la nécessité d'une utilisation en faveur des besoins des Parisiens à l'aube du 3e millénaire des terrains de la Z.A.C. qui appartenaient à 90 % à la collectivité publique.
Tout en considérant qu'une révision de cette Z.A.C. s'impose plus que jamais, Mmes Gisèle MOREAU, Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN et les membres du groupe communiste souhaitent avoir connaissance de l'état actuel de la Z.A.C., des prévisions concernant les implantations universitaires et du moment où le Conseil de Paris sera appelé à rediscuter de toutes ces questions."
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Michel BULTÉ, adjoint.
S'agissant de "l'état actuel de la Z.A.C." "Paris-Rive gauche", il faut rappeler qu'une partie importante du programme du P.A.Z., approuvé par le Conseil de Paris le 7 juillet 1997, est déjà réalisée sinon bien avancée.
Aujourd'hui, les deux quartiers qui encadrent la Bibliothèque nationale de France sont en voie d'achèvement. Ils comportent environ 700 logements, une école, deux jardins publics, des rues et places publiques, une chapelle, un immeuble de bureaux et des commerces. Les chantiers de 5 immeubles de bureaux sont également en cours dans ce secteur. Un premier tronçon de l'avenue de France est achevé.
Dans le secteur Masséna, non loin des Grands Moulins de Paris, une station du métro METEOR (ligne 14) est ouverte. Le chantier d'un collège va prochainement débuter et un nouveau quartier s'esquisse autour des activités artistiques et culturelles installées dans les anciens entrepôts frigorifiques du "91 quai de la Gare". Les premiers programmes de logements ainsi que la construction d'une école polyvalente ont été lancés dans ce secteur.
Dans le secteur Austerlitz, non loin de la gare, des immeubles de bureaux avec des commerces vont se réaliser d'ici 2002 entre le quai d'Austerlitz et la future avenue de France. S'agissant de la gare d'Austerlitz, la S.N.C.F. n'a pas encore précisé l'importance et le calendrier de son développement en termes de trafic ferroviaire et de réaménagement de son site. Pour sa part, le Maire de Paris a, à plusieurs reprises, insisté auprès de la S.N.C.F. sur l'importance qu'il attache à un développement rapide du trafic grandes lignes de la gare.
Pour ce qui concerne le devenir de l'université dans "Paris-Rive gauche", l'Etat a annoncé l'implantation de locaux universitaires dans la Z.A.C. sur deux localisations distinctes : un pôle "sciences du vivant, de la physique et des mathématiques" constitué par l'université Denis Diderot - Paris VII et un pôle "langues et civilisations" organisé autour de l'INALCO et Paris VII.
Un groupe de travail a été mis en place avec les services de la Ville de Paris et de l'Etat afin de définir les conditions d'utilisation des terrains et des bâtiments situés dans "Paris-Rive gauche" susceptibles d'accueillir les implantations universitaires. A ce titre, la Ville de Paris a préempté un ensemble immobilier situé dans la Z.A.C. entre les rues du Chevaleret et Cantagrel, en réponse à la proposition du Préfet de la Région Ile-de-France et du Recteur de l'académie de Paris d'y implanter le pôle "langues et civilisations".
La Ville vient d'ailleurs de confirmer la mise à disposition gracieuse des terrains correspondants, confirmant son ambition pour Paris, ville universitaire. Enfin, pour mémoire, une communication sur le plan universitaire du 3e Millénaire, détaillant l'état de ce dossier, fait l'objet d'une présentation au Conseil de Paris de ce jour.