Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

64 - QOC 2000-142 Question de M. Roger MADEC, Mme Gisèle STIEVENARD et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris relative à l'affectation de l'emprise mitoyenne au lycée Jacquard, rue Bouret (19e)

Débat/ Conseil municipal/ Février 2000


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question suivante est au sujet de l'affectation de l'emprise mitoyenne au lycée Jacquard, rue Bouret (19e).
En voici la teneur :
"La Ville de Paris est propriétaire d'une parcelle de 244 mètres carrés qui jouxte le lycée technologique Jacquard. Cette parcelle est sans affectation depuis plusieurs années et ne semble pas être l'objet de projets de la Mairie de Paris.
En conséquence, M. Roger MADEC, Mme Gisèle STIEVENARD et les membres du groupe socialiste et apparentés demandent à M. le Maire de Paris que des études soient rapidement engagées pour l'implantation d'une halte-garderie, compte tenu des besoins recensés sur le secteur.
En toute hypothèse, ils souhaitent que, préalablement à toute décision de la Mairie de Paris sur le devenir de cette parcelle, une concertation soit très vite ouverte avec la mairie du 19e arrondissement et le lycée technologique Jacquard."
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Michel BULTÉ, adjoint.
La Ville de Paris a acquis en 1992, dans le cadre de la préemption, un immeuble 4,6 rue Bouret pour l'extension projetée du Lycée technologique Jacquard. Un accord sur les conditions de cession de ce terrain à la Région Ile-de-France n'a cependant pas pu être trouvé.
De nouveaux contacts vont être pris avec la Région. Par ailleurs, la Ville de Paris confirme les besoins en place de halte-garderies pour le 76e quartier dans lequel se trouve la rue Bouret, aucun équipement de ce type n'existant dans ce secteur.
Toutefois, il convient de rappeler que la Ville de Paris a proposé la réalisation d'une halte-garderie de 30 places rue des Alouettes dans le lotissement de l'ancienne SFP. Une délibération autorisant sa réalisation a été présentée le 11 octobre 1999 au conseil du 19e arrondissement qui s'est prononcé contre son adoption, ce que l'on ne peut que déplorer.