Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

81 - QOC 2000-160 Question de Mme Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN, Mme Gisèle MOREAU et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris concernant la création d'un espace de sport et de loisirs sur la friche de l'ancien hôpital Hérold (19e)

Débat/ Conseil municipal/ Février 2000


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons à la question de Mme Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN et Mme Gisèle MOREAU à M. le Maire de Paris concernant la création d'un espace de sport et de loisirs sur la friche de l'ancien hôpital Hérold (19e).
Je vous en donne lecture :
"Depuis plusieurs années, le Conseil de quartier "Danube", la communauté scolaire du lycée Diderot, les associations, demandent la création sur la friche de l'ancien hôpital Hérold (19e) d'un espace de sport et de loisirs ouvert aux habitants et aux élèves du lycée.
Dernièrement, une délégation du Conseil de quartier a de nouveau été reçue par la Direction de l'Assistance publique, propriétaire du terrain.
L'Assistance publique, au cours de cet entretien, a présenté le plan d'aménagement de ce terrain qui comporte la construction de petits immeubles de 3 à 5 étages destinés à ses personnels, d'une maison d'accueil pour personnes âgées, d'une crèche de 60 berceaux et d'un centre de P.M.I.
Compte tenu du plan d'occupation des sols, ce projet permettrait ainsi de dégager 4.500 mètres carrés, dont 3.500 d'un seul tenant pour l'aménagement d'un équipement sportif et de loisirs.
L'Assistance publique est prête à concéder à la Ville de Paris l'usage de ce terrain afin de l'aménager.
Quant aux futurs équipements, leur gestion pourrait être déléguée, soit à une association, soit à la mairie d'arrondissement avec les moyens nécessaires pour la maintenance et l'animation du site.
Ainsi, une issue satisfaisante apparaît enfin possible. Elle répond au souhait exprimé par les habitants du quartier et la communauté scolaire du lycée Diderot.
Tout dépend maintenant de la décision de la Ville de Paris.
Aussi, Mme Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN, Mme Gisèle MOREAU et les membres du groupe communiste demandent-ils à M. le Maire de Paris les mesures qu'il compte prendre afin d'aménager ce terrain en espace de sport et de loisirs dans les meilleurs délais et en concertation avec tous les intéressés."
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Michel BULTÉ, adjoint.
Le terrain de l'ancien hôpital Hérold, dans le 19e arrondissement, se décompose en 2 parcelles, séparées par la rue Francis-Ponge, mail piétonnier reliant le boulevard Sérurier à la place Rhin-et-Danube, dont l'une est occupée par le lycée Diderot. L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris est propriétaire de la parcelle restante, d'une superficie de 9.258 mètres carrés, qu'elle a acquise auprès de la Ville de Paris en vue de réaliser des logements destinés à son personnel, notamment issu de l'hôpital Robert-Debré situé à proximité.
L'Assistance publique prévoit en outre de rétrocéder une portion de ce terrain au Centre d'Action sociale de la Ville de Paris, qui doit réaliser une Maison d'Accueil pour Personnes Agées dépendantes. Par ailleurs, la Mairie de Paris envisage d'acquérir une autre portion du terrain afin de constituer une réserve foncière pour équipements publics pour la petite enfance.
Une partie du terrain, grevée au Plan d'Occupation des Sols par un Espace vert Intérieur Protégé, devra rester libre de toute construction. C'est le terrain qu'il est demandé d'aménager en équipement sportif et de loisirs. J'ai demandé aux services concernés d'étudier les possibilités d'aménagement de ce terrain au regard des besoins effectifs en équipements sportifs et de loisirs, et compte tenu des dispositions réglementaires. Des contacts ont d'ailleurs récemment eu lieu entre des représentants de la mairie du 11e arrondissement, du lycée Diderot et des représentants de la Direction de l'Aménagement urbain et de la Construction.
En ce qui concerne les besoins exprimés par la communauté scolaire du lycée Diderot, cette demande va être transmise à la Région d'Ile-de-France, compétente en matière de lycées afin qu'elle prenne contact avec l'Assistance publique pour l'aménagement d'un espace de sports et de loisirs destiné aux lycéens.