Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

31 - 2000, DAC 6 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres ou un marché négocié, dans l'hypothèse où l'appel d'offres serait déclaré infructueux, pour la réalisation de l'illumination de la voûte du canal Saint-Martin, conformément au projet artistique de Keiichi Tahara intitulé "Echos de lumière" (11e)

Débat/ Conseil municipal/ Février 2000


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération DAC 6 concernant la réalisation de l'illumination de la voûte du canal Saint-Martin, conformément au projet artistique de Keiichi Tahara intitulé "Echos de lumière" (11e).
Je donne la parole à Mme SILHOUETTE.
Mme Cécile SILHOUETTE. - C'est un sujet beaucoup plus léger, si l'on peut dire.
Vous avez demandé l'avis des élus du 11e sur ce projet qui accorde plus de deux millions pour l'illumination de la voûte du canal Saint-Martin sous le boulevard Richard-Lenoir.
Je me suis abstenue dans le 11e. En effet...
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président - ... Je vous demande de faire silence car on n'entend absolument pas Mme SILHOUETTE.
Madame SILHOUETTE, poursuivez...
Mme Cécile SILHOUETTE. - Ces travaux prennent la suite, si l'on peut dire, de ce qui a été fait à la surface, sur le boulevard Richard-Lenoir.
Ces travaux, depuis plusieurs années, vous les faites payer aux habitants du 11e. Pour toutes les propositions d'investissement dans notre arrondissement, vous nous faites valoir que ces travaux d'aménagement du boulevard ont coûté très cher et qu'il convient de servir d'autres arrondissements.
Ces nouveaux travaux de prestige que vous proposez, illuminer la voûte du canal, sont dédiés principalement aux touristes et nullement aux habitants du 11e. Seront-ils imputés aux dépenses d'investissement consacrées au 11e ?
Aujourd'hui, les habitants du 11e ont d'autres demandes que l'illumination du canal.
Il y a, et cela a été rappelé et voté aujourd'hui, la préemption de la maison des métallos, l'aide à l'ouverture du Berry-Zèbre, l'aménagement d'un certain nombre de terrains laissés à l'abandon depuis bien avant le début de cette mandature, bien avant 1995, et qui sont toujours vides.
Vous donnez la priorité à la voûte du canal Saint-Martin, je ne voterai donc pas cette subvention.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Mme MACÉ de LÉPINAY a la parole pour répondre à Mme SILHOUETTE.
Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Madame SILHOUETTE, il s'agit un peu d'autre chose que d'une simple opération d'éclairage, il s'agit d'une mise en lumière proposée par un artiste, faite dans le cadre d'un projet Paris 2000.
Monsieur le Maire adjoint aux Finances, j'aimerais que vous puissiez m'aider sur l'imputation pour savoir si c'est une dépense localisée ou non car j'avoue que je n'ai pas la réponse.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - A priori, oui.
Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint, rapporteur. - Il s'agit d'une opération dans le cadre de l'année 2000 ; il s'agit d'une opération liée à l'intervention d'un artiste, comme je viens de le dire.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Vous souhaitez que nous retirions, pour l'instant, ce projet de délibération ?
Mme Cécile SILHOUETTE. - C'est une dépense localisée, alors qu'elle ne profitera qu'à peine aux habitants du 11e tout de même.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Madame SILHOUETTE, beaucoup de dépenses sont localisées. Quand on refait la rue de Rivoli, la partie qui se trouve dans le 1er arrondissement ne concerne pas que les seuls habitants du 1er arrondissement. C'est comme cela. Il y a beaucoup de choses dans Paris.
Je veux bien qu'on fasse un incident de séance de ce problème...
Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY, adjoint, rapporteur. - Nous ne pouvons pas reporter le vote de ce projet, compte tenu des délais nécessaires pour sa mise en oeuvre.
Je pense que de toute façon, ce beau projet artistique n'enlèvera pas de crédits aux habitants du 11e arrondissement et je suis favorable à ce que l'Assemblée entière vote ce projet de délibération et que nous puissions tous ensemble aller admirer cette oeuvre qui sera, à mon avis, tout à fait spectaculaire.
M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 6.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2000, DAC 6).