Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

54 - QOC 2000-132 Question de M. Jean-Yves MANO et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Préfet de police concernant des problèmes de circulation à l'angle des boulevards Emile-Augier, Jules-Sandeau et de la rue Octave-Feuillet (16e)

Débat/ Conseil municipal/ Février 2000


M. Jean-François LEGARET, adjoint, président. - La question posée par M. Jean-Yves MANO est relative aux problèmes de circulation à l'angle des boulevards Emile-Augier, Jules-Sandeau et de la rue Octave-Feuillet.
En voici les termes :
"L'attention de M. Jean-Yves MANO et des membres du groupe socialiste et apparentés a été attirée par des problèmes concernant la circulation automobile et les accidents liés à une visibilité insuffisante à l'angle des boulevards Emile-Augier, Jules-Sandeau et de la rue Octave-Feuillet (16e).
Il semble que le stationnement de véhicules de grande hauteur à ces emplacements constitue une gêne importante pour la visibilité et entraîne de ce fait des risques d'accidents fréquemment constatés.
Quelles mesures de restriction du stationnement M. le Préfet de police peut-il envisager pour améliorer la sécurité et diminuer le risque d'accidents à ce carrefour ?"
La parole est à M. le Préfet de police.
M. LE PRÉFET DE POLICE. - Bien qu'aucun accident corporel ne soit à déplorer sur ce carrefour depuis 1998, la visibilité des flux de circulation à l'intersection formée par les boulevards Emile-Augier, Jules-Sandeau et la rue Octave-Feuillet mériterait d'être améliorée.
Aussi, mes services ont-ils donné un avis favorable au projet, présenté en 1997, par la Direction de la Voirie et des Déplacements de la Mairie de Paris, visant à organiser les courants de circulation par la création d'un rond-point avec des îlots directionnels.
J'y suis tout à fait favorable dans la mesure où la création d'un rond-point sur le carrefour concerné est de nature à améliorer de manière importante la sécurité dans ce secteur du 16e arrondissement.
Cet aménagement n'ayant pu être réalisé compte tenu de contraintes budgétaires, ce projet devrait être réexaminé lors du prochain programme de travaux élaboré par la direction précitée de la Ville de Paris.