Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

7 - 2003, ASES 245 G - Participation financière départementale pour 2003 à l'association "S.O.S. drogue international" (3e) pour son centre le "Kaleïdoscope". - Montant : 30.000 euros

Débat/ Conseil général/ Novembre 2003


Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous examinons maintenant le projet de délibération ASES 245 G. Il s'agit d'une participation financière à "SOS drogue international" pour le centre "Kaléïdoscope".
La parole est à M. Jacques BOUTAULT.
M. Jacques BOUTAULT. - Merci, Madame la Présidente.
Juste une brève intervention pour informer notre Assemblée du soutien de la majorité des élus du 2e arrondissement sur l'implantation à venir, à priori, si le projet suit son cours, au mois de janvier ou février 2004 d'une structure de soins et d'accueil pour toxicomanes dans le 2e arrondissement, à proximité du 1er arrondissement, rue Saint-Denis, implantation qui se fait d'ailleurs avec l'accord du Maire du 1er arrondissement, et je l'en salue.
Cette implantation répond aux besoins sanitaires exprimés de longue date dans cette partie de nos arrondissements. Elle a pour but de venir en aide aux personnes marginalisées, qui trouveront là un lieu d'accueil, de soins et qui leur permettra de ne pas avoir à errer dans la rue, avec tous les problèmes que cela pose pour eux-mêmes et pour le voisinage, y compris les riverains.
Je voulais simplement apporter mon soutien au travail de cette association "SOS drogue international" qui fait un travail de qualité en direction des toxicomanes et me réjouir de son arrivée prochaine dans le 2e arrondissement.
Merci.
Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - La parole est à M. Alain LHOSTIS pour vous répondre.
M. Alain LHOSTIS, au nom de la 6e Commission. - Cela n'appelle pas de réponse ; cela n'appelle qu'un commentaire pour dire que, évidemment, je porte ce projet avec les Municipalités du 2e et du 1er, et évidemment le Maire de Paris est derrière ce projet. C'est un projet phare pour nous, et je pense que l'accueil, rencontré à l'occasion de la première réunion organisée dans votre arrondissement, montre que, au-delà des polémiques, un consensus va finir par se dégager autour de cette structure. Les explications qui ont été apportées, les interventions des uns et des autres ont montré que l'on pouvait arriver à vivre ensemble et que nos concitoyens qui sont usagers de drogues ont droit au même respect que les autres, à la même prise en charge et que cela sera un élément pour aider, justement, à revivifier la rue Saint-Denis. Vraiment, je suis sûr maintenant que, après bien des aléas, ce projet va aboutir au mois de janvier, avec l'équipe de "SOS D.I." que l'on connaît très bien et qui travaille de bonne façon sur ces sujets.
Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération ASES 245 G.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, ASES 245 G).