Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2006, DASES 46 G - Attribution d’une participation de 10.000 euros à l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie, dont le siège est situé 20, rue Saint-Fiacre (2e), pour son comité parisien (ANPAA 75) sis 54, rue de Clignancourt (18e). Attribution d’une participation de 10.000 euros à l’association “Aurore”, 7, rue du Sénégal (20e).

Débat/ Conseil général/ Avril 2006


 

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous passons maintenant à l?examen du projet de délibération DASES 46 G relatif d?une part à l?attribution d?une participation de 10.000 euros à l?Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie, dont le siège est situé 20, rue Saint-Fiacre (2e), pour son comité parisien (ANPAA 75) sis 54, rue de Clignancourt (18e), d?autre part, à l?attribution d?une participation de même montant à l?association ?Aurore?, 7, rue du Sénégal (20e).

La parole est à Mme Véronique DUBARRY.

Mme Véronique DUBARRY. - Merci, Madame la Présidente.

C?est une double délibération puisqu?elle concerne à la fois l?A.N.P.A.A. et l?association ?Aurore?. J?interviendrai, en ce qui me concerne, uniquement sur l?A.N.P.A.A. et j?interviendrai à double titre puisque j?interviendrai à la fois en tant que déléguée à la prévention et à la sécurité du 10e arrondissement et présidente de la commission locale d?insertion du 10e arrondissement.

Cette délibération est un avenant à une convention qui a été signée en 2004 et la convention de 2004 s?intéressait plutôt à des publics jeunes. Je tenais à souligner l?excellent travail qui peut se faire en partenariat avec l?A.N.P.A.A. et d?autres associations, en tout cas en ce qui concerne le 10e arrondissement puisque nous avons mis en place des actions de sensibilisation, ainsi qu?il était prévu dans la première convention, à destination des collégiens et des collégiennes du 10e arrondissement. Donc plusieurs interventions en partenariat avec une autre association très connue ici qui est ?Art et Média? et qui se clôturera? qui devrait en tout cas se terminer par une journée d?information en mairie du 10e arrondissement.

Je souligne ces interventions puisque, vous le savez, malheureusement les interventions dans les collèges et dans les lycées de la part d?associations sont à mon goût encore bien trop limitées, bien trop restrictives.

Dès lors qu?il s?agit d?addictions et d?alcool, je vous avoue ma préférence pour des interventions de l??A.N.P.A.A.? et d??Art et Média? aux interventions plus restrictives que la M.P.C. - la Mission de Prévention et de Communication du commissariat du 10e - peut réaliser. Je trouve que leur façon d?appréhender le problème, de discuter avec les jeunes gens qui pourraient, d?ores et déjà, être confrontés à ces addictions sont plus éclairantes et plus novatrices mais également je pense qu?elles touchent plus facilement les jeunes qui peuvent être concernés.

Je tenais vraiment à souligner cet excellent partenariat que nous avons monté dans le 10e arrondissement et je ne doute pas qu?il en soit de même dans d?autres arrondissements.

En tant que présidente donc de C.L.I., c?est vrai que je m?intéresse plus à cet avenant à la convention qui nous est présenté aujourd?hui, puisqu?il s?agit d?actions en direction des populations précarisées, même s?il faut être prudent et ne pas associer, comme on pouvait le voir il y a très longtemps - mais malheureusement dans la bouche de quelques-uns cela revient encore - des clichés ou avoir des idées préconçues sur ?pauvre = alcoolo? ou ce type de chose. Je m?en méfie comme de la peste et je ne doute pas un seul instant que d?aucun pourrait reprendre et utiliser ce type de cliché.

Il n?en reste pas moins que les populations précarisées, de plus en plus précarisées, fragilisées, malmenées par la société dans laquelle nous vivons - et ce n?est pas près de se terminer ont besoin de ce type de soutien et de ce type d?aide. Je souligne véritablement l?intérêt de cet avenant et de cette idée que je vais m?empresser d?utiliser dans le 10e arrondissement.

Je vous remercie.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - M. LHOSTIS a la parole.

M. Alain LHOSTIS, au nom de la 6e Commission. - Que dire après mon éminente collègue qui préside tant de choses dans mon arrondissement ? Cela justifie pleinement l?engagement que nous avons.

Il est vrai que si nous avons fait de gros efforts sur toutes les addictions aux produits psychoactifs illicites, il y a beaucoup à faire encore dans le domaine de la lutte antialcoolique, c?est certain. Des associations comme l??A.N.P.A.A.? sont assez exemplaires sur ce plan. Je n?ai pas bien compris ce que vous aviez dit sur le commissariat d?arrondissement, qui n?était pas très habilité en matière de lutte antialcoolique. J?espère qu?il n?y a aucune appréciation.

Mme Véronique DUBARRY. - De ma part ? Non.

M. Alain LHOSTIS, rapporteur. - Non ? D?accord. Bien. Non, c?est tout, j?avais mal compris, je ne voudrais pas avoir de problème avec le Préfet de police ultérieurement.

J?encourage effectivement comme vous, les autres arrondissements à s?engager dans cette action. Nous avons d?ailleurs examiné la possibilité avec la mission de prévention des toxicomanies d?accroître notre intervention au plan parisien dans ce domaine, et nous ne manquerons pas de vous faire savoir les initiatives qui seront prises dans les mois qui viennent.

Je vous demande de voter ce projet de délibération.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 46 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2006, DASES 46 G).