Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Fixation de la nature des épreuves et du règlement des concours externe et interne d'accès au corps des maîtres ouvriers - spécialité monteur en chauffage - de la Commune de Paris. M. François DAGNAUD, rapporteur

Déliberation/ Conseil municipal/ Décembre 2001 [2001 DRH 142]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 20 décembre 2001.
Reçue par le représentant de l'Etat le 20 décembre 2001.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, ensemble la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984, modifiée, portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, notamment son article 118 ;
Vu la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat, notamment son article 20 ;
Vu le décret n° 85-1229 du 20 novembre 1985 modifié relatif aux conditions générales de recrutement des agents de la fonction publique territoriale ;
Vu le décret n° 94-415 du 24 mai 1994 modifié, portant dispositions statutaires relatives aux personnels des administrations parisiennes ;
Vu la délibération D 308-1°, en date du 25 mars 1991, modifiée, fixant les dispositions statutaires applicables aux corps des ouvriers professionnels et des maîtres ouvriers de la Commune de Paris ;
Vu le projet de délibération, en date du 15 novembre 2001, par lequel M. le Maire de Paris lui propose de fixer la nature des épreuves et le règlement des concours externe et interne d'accès au corps des maîtres ouvriers - spécialité monteur en chauffage - de la Commune de Paris ;
Sur le rapport présenté par M. François DAGNAUD, au nom de la 2e Commission,

Délibère :

Article premier.- Le concours externe d'accès au corps des maîtres ouvriers - spécialité monteur en chauffage - comporte les épreuves suivantes :
A - Epreuves écrites d'admissibilité
1°/ Rédaction d'un rapport technique relatif à une situation professionnelle. (durée 1 h 30 ; coefficient 1)
2°/ Technologie.
Cette épreuve permet de vérifier les connaissances théoriques de base se rapportant à la spécialité. Elle peut comporter des questionnaires à choix multiple, fiches techniques, tableaux, grilles, diagrammes, schémas ou croquis à analyser, à remplir ou compléter, questions ou exercices ou tout autre mode d'interrogation du même type.
(le programme de cette épreuve figure en annexe 1) (durée 3 h ; coefficient 8)
3°/ Mathématiques et sciences appliquées
Problèmes simples portant sur la spécialité
(le programme de cette épreuve figure en annexe 2) (durée 1 h 30 ; coefficient 1)
B - Epreuves d'admission
1°/ Epreuves pratiques
a) Façonnage d'une pièce suivant croquis coté.
Cette épreuve pourra comporter des soudures autogènes, soudo-brasures, brasures, et des assemblages mécaniques. (durée maximum : 7 heures ; coefficient 6)
b) Mise en service d'une installation thermique. (durée maximum : 30 minutes ; coefficient 2)
2°/ Entretien avec le jury destiné à apprécier l'aptitude des candidat(e)s à exercer les fonctions postulées au travers notamment de leurs connaissances techniques générales, de leur maîtrise des mesures de sécurité et de prévention et de leur motivation. (durée 10 à 20 minutes ; coefficient 2)
Art. 2.- Le concours interne d'accès au corps des maîtres ouvriers - spécialité monteur en chauffage - comporte les épreuves suivantes :
A - Epreuve écrite d'admissibilité
Technologie.
Cette épreuve permet de vérifier les connaissances théoriques de base se rapportant à la spécialité. Elle peut comporter des questionnaires à choix multiple, fiches techniques, tableaux, grilles, diagrammes, schémas ou croquis à analyser, à remplir ou compléter, questions ou exercices ou tout autre mode d'interrogation du même type.
(Le programme de cette épreuve figure en annexe 3). (durée 3 h ; coefficient 8)
B - Epreuves d'admission
1°/ Epreuves pratiques
Elles sont identiques dans leurs définitions, leurs durées et leurs coefficients à celles fixées pour le concours externe.
2°/ Entretien avec le jury portant sur la carrière des candidat(e)s et leurs perspectives.
Cette épreuve doit permettre d'apprécier les aptitudes et la détermination des candidat(e)s à assurer les fonctions postulées. (durée 10 à 20 minutes ; coefficient 2)

Annexe 1 - Programme de l'épreuve de technologie du concours externe

Les tuyauteries
Les tubes :
- Leur dénomination et commercialisation
- Leur utilisation en fonction : de leur nature (cuivre, acier, P.V.C., P.E.R., etc...), des phénomènes de corrosion, de compatibilité avec le fluide contenu, le mélange des métaux (courants électrolytiques)
. Les dilatations
. Les pertes calorifiques, les risques de gel
. Les pressions de service
- Leur mise en ?uvre :
. Les façonnages des changements de direction et de diamètre, des dérivations, des assemblages soudés, vissés, etc...
. Utilisation et dénomination des raccords vissés, à souder et bride
. La démontabilité
. Les précautions de manutention, stockage
. Les différents systèmes d'étanchéité, leur réalisation et application
La robinetterie :
- Robinets d'arrêt de réglage : différents organes et types de commandes avec leur fonction, les opérations simples d'entretien et de maintenance
- Les disconnecteurs, leur fonction et application,
- Les détendeurs et régulateurs de pression : principe de fonctionnement et les forces en présence, applications dans les installations
- Les différents clapets et leur fonction
- Les filtres, leur emploi et les opérations de maintenance
- Les robinets thermostatiques : leur principe de fonctionnement, leur montage, leur réglage (les précautions de montage avec un circulateur)
Les pompes
- Les pompes centrifuges, volumétriques, de relevage, de recyclage
- Les pompes dans les circuits ouverts, fermés, l'aspiration, le refoulement, hauteur manométrique, débit
- Les conditions de montage
- Les pompes jumelées, leurs emplois
- Les débits variables (les grands principes)
- Mise en service
- Utiliser un courbier, trouver un point de fonctionnement
- Sécurité électrique
Les chaudières basse pression dites à eau chaude :
. Les différents types : au sol, murales, sans ou avec production d'ECS, monobloc, par section
. Les principaux éléments constitutifs selon le type, l'énergie
. Les organes de sécurité électrique, hydraulique, surchauffes, etc...
. Le point de rosée, risques, remèdes
. Leur irrigation (obligations et risques)
. Le couplage de plusieurs générateurs en série, parallèle, cycle de fonctionnement alterné, simultané, monté sur une boucle de tickelmann
. Les surfaces d'échange
. Les opérations de maintenance
. Notions de rendement
. les raccordements aux conduits de fumée, les ventouses...
- Les procédures de mise en service et d'arrêt
- L'interchangeabilité
Les émetteurs :
- Les différents types et leur mode d'émission de la chaleur
- Les radiateurs à section ou éléments (leur assemblage)
- Leur emplacement par rapport aux locaux où ils se situent
- Comment contrôler si la température du local est atteinte, sinon les remèdes possibles
- Détermination des matériels par rapport aux contraintes
- Equilibrage hydraulique (les différents organes et différentes méthodes), calcul d'un débit (à l'aide d'un formulaire) la puissance étant connue ou recherchée dans un dossier de même pour le delta de température
- Implantation des supports
- L'interchangeabilité
- Le chauffage par le sol, les températures de distribution, superficielles, les différents procédés de montage et matériaux mis en ?uvre
Les vases d'expansion "ouverts" et "fermés"
- Schéma de montage avec leur équipement annexe
- Principe de fonctionnement, remplacement d'un vase ouvert par un fermé (les modifications à apporter)
- Mesure des pressions à chaud et à froid
- L'interchangeabilité
Le fluide caloporteur :
- La chaleur massique
- Les principes de circulation
- Les différentes opérations de remplissage, la protection des réseaux d'eau potable
- le dégazage, les différents procédés, leur emplacement
- La procédure de vidange, les emplacements des points de vidange
- La protection contre le gel, l'influence des glycols dans les installations
- L'utilité des couleurs conventionnelles
Les installations :
- Les différents modes de distribution : parapluie, chandelle, tickelmann
- Les monotubes et les bitubes (répartition des débits, des températures, applications)
Les énergies :
- Différentes énergies utilisées pour la production du chauffage dans les petites installations.
- Pouvoir calorifique supérieur et inférieur (applications à l'aide d'un formulaire)
- Relevé de consommation des débits à partir de compteurs
- Equipement d'une cuve fioul
Les brûleurs F.o.d., gaz atmosphérique et souffle :
- Définition d'un débit pour une puissance donnée et un rendement
- A l'aide d'un dossier (puissance, rendement, catalogues, etc...) :
. Donner les préréglages à effectuer pour le réglage d'un brûleur, avant sa mise en service
. Donner en fonction des caractéristiques (diamètre, longueur, nombre de coudes, etc...) la longueur d'aspiration pour un brûleur F.o.d.
. Donner le calibre d'un gicleur
- Optimisation d'une combustion, les résultats à obtenir et ceux de l'analyse étant connus.
La régulation :
- Placement des thermostats d'ambiance
- Schémas de montage de vannes 3 voies montées en mélange ou en répartition, vannes 4 voies, donner la position de la pompe, puis la valeur débit de température arbitraire, en fonction de la position de l'obturateur
- Loi de correspondance pour des températures de départ, ambiante, extérieure, connues
- Fonction et action des différents organes (sondes extérieures, départ du régulateur, etc...), schéma de câblage à partir de documents
Les bouteilles dites "de mélange, casse pression, découplage, etc...)
- Principe de fonctionnement ; les équipements annexes (purge, pot de désembouage) et leur application dans les installations
La production d'eau chaude sanitaire dans l'installation de chauffage :
- La protection hydraulique des échangeurs ; les groupes de sécurité, leur montage et leurs fonctions
- Calcul à l'aide d'un formulaire de la puissance installée et prise en compte pour le réglage d'un brûleur
Electricité
- Les courants continus ou alternatifs
- La distribution mono-triphasée jusqu'à 500 V
- Les circuits de puissance et commande simple
- Les couplages triangle, étoile
- La mise à la terre et les liaisons équipotentielles
- Utilisation des appareils de mesures, voltmètre, ampèremètre et ohmmètre
- Tester un circuit simple, un appareil
- Les protections : fusibles, différentiels, relais thermiques, etc... (expliquer leur action, définir des valeurs de réglage, choix ou calibre).
Mise en service d'une installation
- Chronologie des différentes phases, contrôles, vérifications et réglages.
Dessin technique
- Schémas ou croquis en vue d'une réalisation en utilisant ou non des symboles (fournis) expliquant un principe de fonctionnement d'une partie d'installation etc...
- Repérer des éléments cotés, parties d'installations, sur des plans
- Réaliser des tracés d'épure et de gabarit simple tels que les développements de raccordement de tubes entre eux, de tubes et tores, des constructions de géométrie à plat, etc...

Annexe 2
Programme de l'épreuve de mathématiques et sciences appliquées du concours externe

Problèmes numérique et algébrique
1. Calcul littéral, numérique et algébrique
a) Calcul sur les puissances et les racines carrées :
- Puissances d'un nombre
Formules : (ab)n = anbn ; an am = an+m ; (an)m = anm
- Racines carrées
Formules :

b) Valeur absolue, intervalle, approximation :
- Valeur absolue, distance.
- Notation des divers types d'intervalles.
- Pratiques, sur des exemples numériques, du vocabulaire concernant les approximations d'un nombre.
c) Consolidation du calcul algébrique :
Usage et transformation de formules.
d) Suites arithmétiques et géométriques :
- formules reliants deux termes consécutifs,
- formules donnant un terme de rang n.
2. Equations, inéquations, systèmes d'équations
a) Equations et inéquations du premier degré à une inconnue à coefficient numériques :
- résolution numérique ;
- exemple d'étude de situations conduisant à une ou plusieurs équations ou inéquations du premier degré à une inconnue.
b) Systèmes de deux équations linéaires à deux inconnues à coefficient numériques :
- résolution numérique ;
- exemples d'étude de situation conduisant à de tels systèmes.
Fonctions
1. Génération et description des fonctions
a) Exemples de modes de génération de fonctions.
Exemples de description d'une situation à l'aide d'une fonction. Représentation graphique d'une fonction dans un repère orthogonal ou orthonormal.
b) Exemples simples de calcul de valeur d'une fonction à l'aide d'une calculatrice.
c) Parité, périodicité.
- Maximum, minimum d'une fonction.
- Fonctions croissantes, fonctions décroissantes.
2. Fonctions usuelles
a) Variation et représentation graphique des fonctions :

b) Exemples simples d'étude de comportement de fonctions tels que :
signe, variation, recherche de maximum et de minimum, représentations graphiques dans un repère orthogonal ou orthonormal.
c) Exemples simples d'étude graphique d'équation de la forme

a une valeur numérique donnée.
d) Etude des fonctions cosinus et sinus :
périodicité, symétrie, sens de variation.
Courbes représentatives
Statistiques
1) Séries statistiques à une variable :
- répartition d'une population en classe ;
- effectifs, fréquence.
2) Séries statistiques à une variable quantitative :
- effectifs cumulés, fréquences cumulées ;
- caractéristiques de position : moyenne, médiane (détermination graphique) ;
- caractéristiques de dispersion : écart type, écart moyen.
3) Séries chronologiques
4) Indices
Géométrie
1) Exemples de tracés de figures planes usuelles.
2) Enoncé de Thalès relatif au triangle.
Application à des constructions :
- construire les 7/5 (ou les 2/3 ...) d'un segment ;
- agrandir ou réduire une figure.
3) Géométrie vectorielle plane
- Représentation géométrique d'un vecteur

- norme d'un vecteur ; notation

- addition ; multiplication par un réel ; vecteurs colinéaires.
4) Repères.
- repères de la droite ; abscisse d'un point.
- repères du plan ; coordonnées d'un vecteur

coordonnées de

de

5) Etude expérimentale de droites et de plans de l'espace :
observation de solides usuels dans le but de préciser les positions relatives et en particulier de mettre en évidence des situations de parallélisme et d'orthogonalité de deux droites, d'une droite et d'un plan, de deux plans.
6) Description de solides usuels en utilisant les projections orthogonales, sections planes, développement
7) Exemples de calculs de distances, d'angles, d'aires et de volumes dans les configurations usuelles du plan et de l'espace.
8) Trigonométrie
a) Cercle trigonométrique ; mesures de l'angle orienté de deux vecteurs unitaires, mesure principale
b) Cosinus et sinus d'un nombre réel. Relation cos²x + sin²x = 1
c) Définition de la tangente d'un nombre réel à partir de la relation : tanx = sinx/cosx
d) Résolution des équations cosx = a ; sinx = b sur l'intervalle [0,2P]
e) Application de la trigonométrie au triangle quelconque.
Relations :

Annexe 3
Programme de l'épreuve de technologie du concours
interne de maître ouvrier monteur en chauffage

1 - Matériel concerné et domaine d'intervention
La robinetterie
- les robinets d'arrêt de réglage, les différents organes et types de commandes avec leur fonction, les opérations simples d'entretien et de maintenance.
- les disconnecteurs, leur fonction et application
- les détendeurs et régulateurs de pression, donner leur principe de fonctionnement et les forces en présence, citer des applications dans les installations.
- les différents clapets et leur fonction.
- les filtres, leur emploi et les opérations de maintenance
- les robinets thermostatiques, leur principe de fonctionnement, leur montage, leur réglage (les précautions de montage avec un circulateur)
Les pompes
- les pompes centrifuges, volumétriques, de relevage, de recyclage
- les pompes dans les circuits ouverts, fermés, l'aspiration, le refoulement, la hauteur manométrique, le débit
- les conditions de montage
- Les pompes jumelées, leurs emplois
- Les débits variables (les grands principes)
Les chaudières basse pression dites à eau chaude
- Les différents types : au sol, murales, sans ou avec production d'eau chaude sanitaire (ECS), monobloc, par section
- Les principaux éléments les constituant selon le type de l'énergie
- Les organes de sécurité électrique, hydraulique, surchauffes, etc...
- Le point de rosée : risques, remèdes
- Leur irrigation (les obligations et risques)
- Le couplage de plusieurs générateurs en série, en parallèle, cycle de fonctionnement alterné, simultané, monté sur une boucle de tickelmann
- Les surfaces d'échange
- Les opérations de maintenance
- La notion de rendement
- Les raccordements aux conduits de fumée (C.F.), les ventouses...
Les émetteurs
- les différents types et leur mode d'émission de la chaleur
- les radiateurs à section ou éléments (leur assemblage)
- leur emplacement par rapport aux locaux où ils se situent
- comment contrôler si la température du local est atteinte, sinon les remèdes possibles
Les vases d'expansion "ouvert" et "fermé"
- le schéma de montage avec son équipement annexe
- principe de fonctionnement
- le remplacement d'un vase ouvert par un fermé (les modifications à apporter)
Le fluide caloporteur
- la chaleur massique
- les principes de circulation
- les différentes opérations de remplissage, la protection des réseaux d'eau potable
- le dégazage, les différents procédés, leur emplacement
- la procédure de vidange, les emplacements des points de vidange
Les installations
- les différents modes de distribution (parapluie, chandelle, tickelmann)
- les monotubes et bitubes (répartition des débits, des températures, applications)
Les brûleurs fioul domestique, gaz atmosphérique et soufflé
- connaissances technologiques
2 - Connaissances techniques
La régulation
- placement des thermostats d'ambiance
- schéma de montage de vannes 3 voies montées en mélange ou en répartition, vannes 4 voies
- la loi de correspondance pour les températures de départ, ambiante, extérieure
- fonction et action des différents organes (sondes extérieures, départ du régulateur, etc...)
Les bouteilles de "mélanges, casse pression, découpage, etc..."
- principe de fonctionnement, des équipements annexes : purge, pot de désembouage et leurs applications dans les installations
La production eau chaude sanitaire (E.C.S.) dans l'installation de chauffage
- la protection hydraulique des échangeurs : les groupes de sécurité, leur montage et leurs fonctions
Electricité
- les courants continus et alternatifs
- la distribution monophasée et triphasée jusqu'à 500 V
- les circuits de puissance et de commande simple, pour exemple un thermostat qui commande le moteur d'un aérotherme, etc...
- les couplages triangle/étoile
- la mise à la terre et les liaisons équipotentielles
- utilisation des appareils de mesures : voltmètre, ampèremètre et ohmmètre
- tester un circuit simple, un appareil
- les protections : fusibles, disjoncteurs différentiels, relais thermiques, etc... (expliquer leur action, définir des valeurs de réglage, choix ou calibre).
Schéma
- dessiner ou interpréter un schéma hydraulique en utilisant ou non les symboles normalisés.