Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

46 - 2001, JS 583 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer avec l'Association nationale des conseils d'enfants et de jeunes une convention de partenariat. - Subvention à ladite association. - Montant : 70.000 F

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2001


M. Jean-Yves MANO, adjoint, président. - Nous passons au projet de délibération JS 583 relatif à la signature avec l'Association nationale des conseils d'enfants et de jeunes d'une convention de partenariat - subvention à ladite association d'un montant de 70.000 F.
M. BENESSIANO a la parole.
M. Hervé BENESSIANO. - Oui, je serai très bref sur ce projet. Je souhaite simplement signaler que nous sommes gênés par le fait que dans la présentation juridique de l'association on nous dit que le Président, qui est M. Didier BOULAUD, le sénateur-maire de Nevers, souhaite signer une convention pérenne entre l'association et la Ville. Ce qui donnerait un peu l'image d'une officine partisane au service de la Ville de Paris. Je trouve cela particulièrement déplacé et c'est la raison pour laquelle en ce qui nous concerne nous voterons contre ce projet dans le cadre de cette présentation.
M. Jean-Yves MANO, adjoint, président. - Madame AUTAIN, vous avez la parole pour répondre.
Mme Clémentine AUTAIN, adjointe, au nom de la 7e Commission. - Cela m'amuse beaucoup, je dois le reconnaître... excusez-moi. L'ANACEJ est agréée par le mouvement d'éducation populaire et de jeunesse, elle a été créée en 1991 et regroupe 460 villes et 5 départements. Elle organise la formation des acteurs des conseils, élus, animateurs et jeunes conseillers, depuis le 16 mai 1997, date à laquelle elle a reçu le numéro d'habilitation nécessaire par la Direction départementale du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle. Si vous voulez le numéro d'agrément il n'y a pas de souci, nous l'avons.
L'ANACEJ est la seule association intervenant sur cette question de la formation des acteurs des conseils. Donc, je suis désolée si elle ne vous agrée pas mais c'est la seule ! Chaque année, 15 formations sont organisées au niveau national et 10 pour les adhérents en région.
Le rôle de l'animateur, la place de l'élu, la connaissance du public jeunes, les méthodes de communication et d'animation d'un conseil, sont les thèmes abordés lors de ces formations. L'ANACEJ est la seule association qui fait de la formation sur ces conseils.
Je tiens à vous préciser que si vous regardez l'ensemble de l'organigramme, et je me chargerai de vous le transmettre, certes la présidence est bien celle que vous dites, mais dans l'ensemble de l'organigramme vous avez des élus d'autres sensibilités politiques.
L'ANACEJ est un lieu ressource de mise en réseau qui permettra à tous les conseillers locaux de la jeunesse ainsi qu'au Conseil parisien de bénéficier de multiples outils. Ils ont des journaux, des vidéo, des expositions, et un centre de documentation très très riche, qui sera accessible à tous les adhérents.
Beaucoup de villes de France sont adhérentes. Je propose que la Ville de Paris le soit. Cela n'a strictement rien d'extraordinaire et il s'agit là...
M. Hervé BENESSIANO. - C'est très cher !
Mme Clémentine AUTAIN, adjointe, rapporteur. - Non, c'est très peu cher au regard des prix pratiqués par les autres villes. Normalement c'est au prorata du nombre d'habitants. Je n'ose même pas vous dire la somme que nous aurions du payer au regard du nombre d'habitants parisiens. 70.000 F est une somme extrêmement raisonnable. Elle va nous fournir des formations pour les élus, les animateurs ainsi que les jeunes conseillers.
Je vous assure que la convention que nous passons là est extrêmement peu onéreuse et l'ANACEJ a travaillé jusqu'ici de manière bénévole au sein du groupe d'experts. Nous avons tous testé, y compris les adjoints de droite qui ont été eux aussi extrêmement demandeurs de formation, de l'expérience et du savoir-faire de l'ANACEJ.
M. Jean-Yves MANO, adjoint, président. - Merci, Madame, de ces explications extrêmement précieuses pour l'appréciation de ce dossier.
M. SÉGUIN a demandé la parole.
M. Philippe SÉGUIN. - Est-ce qu'il serait possible d'avoir la répartition du coût de l'adhésion et de celui de la formation ?
Mme Clémentine AUTAIN, adjointe, rapporteur. - C'est une bonne question. C'est un tout négocié, un "pacquage", mais je n'ai pas précisément en tête le coût exact par habitant que demande l'ANACEJ.
Mme Marie-Pierre de LA GONTRIE, adjointe. - Il le sait lui.
M. Philippe SÉGUIN. - Je voudrais l'entendre dire.
Mme Clémentine AUTAIN, adjointe, rapporteur. - C'est très amusant, c'est une technique extrêmement en vogue dans la droite parisienne, que je teste très régulièrement dans le 17e : le jeu de "Questions pour un champion". Vous êtes un jeune élu, vous êtes là depuis six mois et vous devez faire la preuve régulièrement de votre capacité à répondre à toutes les questions de règlement, de statut, de connaissance dans le moindre détail des dossiers ! Maintenant je refuse d'être soumise aux "Questions pour un champion", questions décidées par la droite parisienne qui de ce point de vue me casse les pieds ! Je constate, même si je n'ai pas votre expérience parce que je n'ai pas encore eu le temps de cumuler les mandats...
(Mouvements divers).
... Je plaisante...
M. Alain DESTREM. - C'est dommage !
Mme Clémentine AUTAIN, adjointe, rapporteur. - C'est fort dommage... Je constate que ces "Questions pour un champion" sont réservées aux jeunes élus en général.
Voici la réponse : 65 000 F pour l'adhésion, 5.000 pour la formation, mais cela ne change pas le problème général qui est que je n'ai pas en tête le coût que cela aurait induit si l'on avait dû payer au nombre d'habitants parisiens, mais cela n'a rien à voir avec 70.000 F...
Mme Hélène MACE de LEPINAY. - Pourquoi est-ce si peu cher ?
M. Jean-Yves MANO, adjoint, président. - Monsieur SÉGUIN, vous souhaitez prendre la parole ?...
Bon. Nous allons remercier Mme AUTAIN de ses réponses...
(Applaudissements sur tous les bancs de l'Assemblée).
... et je propose que l'on passe au vote.
Monsieur SÉGUIN ?... Je vous avais donné la parole, mais vous ne sembliez pas...
M. Philippe SÉGUIN. - J'ai eu la réponse à ma question : 65.000 F pour l'adhésion, 5.000 F pour la journée de formation, parce que c'est le seul engagement qu'a pris l'A.N.A.C.E.J. en l'occurrence, et 5.000 F me paraît, pour une journée de formation réunissant les maires adjoints chargés de la jeunesse, un coût tout à fait acceptable.
M. Jean-Yves MANO, adjoint, président. - Très bien, merci de votre réponse positive, Monsieur SÉGUIN.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération JS 583.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2001, JS 583).