Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

Fixation de la nature des épreuves, des modalités et du programme du concours interne d'entrée à l'Ecole des ingénieurs de la Ville de Paris. M. François DAGNAUD, rapporteur.

Déliberation/ Conseil municipal/ Novembre 2001 [2001 DRH 136]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 10 décembre 2001.
Reçue par le représentant de l'Etat le 10 décembre 2001.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983, modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires, ensemble la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984, modifiée, portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, notamment son article 118 ;
Vu la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat, notamment son article 20 ;
Vu le décret n° 85-1229 du 20 novembre 1985, modifié, relatif aux conditions générales de recrutement des agents de la fonction publique territoriale ;
Vu le décret n° 94-415 du 24 mai 1994, modifié, portant dispositions statutaires relatives aux personnels des administrations parisiennes ;
Vu la délibération D. 132-1°, en date du 26 février 1996, modifiée, fixant le statut particulier applicable au corps des ingénieurs des travaux de la Ville de Paris ;
Vu le projet de délibération, en date du 8 novembre 2001, par lequel M. le Maire de Paris lui propose de fixer la nature des épreuves, les modalités et le programme du concours interne d'entrée à l'Ecole des ingénieurs de la Ville de Paris ;
Sur le rapport présenté par M. François DAGNAUD, au nom de la 2e Commission,

Délibère :

Article premier.- Le concours interne d'entrée à l'Ecole des ingénieurs de la ville de Paris prévu à l'article 8 (2°) de la délibération D. 132-1°, en date du 26 février 1996, modifiée, susvisée, est organisé conformément aux dispositions ci-après.
Art. 2.- Les concours sont ouverts par un arrêté du Maire de Paris qui fixe la date des épreuves et le nombre de places offertes.
Les inscriptions sont reçues à la direction des ressources humaines (bureau du recrutement) dans les conditions prévues par l'arrêté portant ouverture du concours.
La liste des candidat(e)s autorisé(e)s à concourir est arrêtée par le Maire de Paris.
Art. 3.- La désignation du jury est effectuée par arrêté du Maire de Paris pour chaque concours.
Un(e) fonctionnaire de la direction des ressources humaines en assure le secrétariat.
Un(e) représentant(e) du personnel peut assister, en cette qualité, aux travaux du jury.
Il (elle) ne peut participer au choix des sujets des épreuves, à la correction des copies, à l'attribution des notes ni aux délibérations du jury.
Art. 4.- Le concours comporte des épreuves écrites d'admissibilité, et des épreuves orales d'admission portant sur le programme en annexe, ainsi qu'une épreuve écrite facultative.
- Les épreuves (support de communication et rajout du tiers temps) seront systématiquement adaptées et aménagées pour les différentes formes de handicap.
- Les épreuves seront systématiquement organisées dans des lieux accessibles (matériel, salle d'épreuve, sanitaires).
- Des informations sur la capacité d'exercer cette profession par les personnes handicapées aussi bien en interne (reclassement professionnel), qu'en externe (recrutement des travailleurs handicapés) seront fournies aux candidats.
I. Epreuves écrites d'admissibilité
1°) Rédaction d'une note de synthèse se rapportant à un texte de portée générale suivie d'un commentaire. (durée : 4 heures ; coefficient 2)
2°) Première composition de mathématiques consistant en une série d'exercices. (durée : 3 heures ; coefficient 2)
3°) Deuxième composition de mathématiques consistant en la résolution d'un ou plusieurs problèmes. (durée : 4 heures ; coefficient 2)
4) Première composition de sciences physiques consistant en une série d'exercices. (durée : 3 heures ; coefficient 2)
5) Deuxième composition de sciences physiques consistant en la résolution d'un ou plusieurs problèmes. (durée : 4 heures ; coefficient 2)
II. Epreuves orales d'admission
1°) Interrogation de mathématiques. (préparation : 30 minutes ; durée : 30 minutes environ ; coefficient 4)
2°) Interrogation de sciences physiques. (préparation : 30 minutes ; durée : 30 minutes environ ; coefficient 4)
3°) Entretien avec le jury sur un document tiré au sort permettant d'apprécier les qualités de réflexion, les connaissances générales ainsi que les motivations professionnelles des candidat(e)s. (durée :30 minutes environ ; coefficient 2)
III. Epreuve facultative
Les candidat(e)s déclaré(e)s admissibles peuvent, s'ils (elles) en ont fait la demande lors de leur inscription au concours, subir une épreuve écrite facultative de langue étrangère consistant en la traduction, sans dictionnaire, d'un texte rédigé dans l'une des langues suivantes, choisie au moment de l'inscription : allemand, anglais, espagnol, italien ou russe. durée : 1 heure ; coefficient 1)
Seuls sont pris en compte pour l'admission les points excédant la note 10/20.
Art. 5.- Il est attribué à chacune des épreuves d'admissibilité et d'admission une note variant de 0 à 20.
Peuvent seul(e)s être admi(se)s à se présenter aux épreuves orales les candidat(e)s ayant obtenu pour l'ensemble des épreuves écrites obligatoires un total de points fixé par le jury qui ne peut en aucun cas être inférieur à 90. Toute note inférieure à 5/20 à l'une des épreuves d'admissibilité entraîne l'élimination du (de la) candidat(e).
Nul(le) ne peut être déclaré(e) admis(e) s'il (elle) n'a obtenu pour l'ensemble des épreuves obligatoires un total de points fixé par le jury qui ne peut en aucun cas être inférieur à 180. Toute note inférieure à 5/20 à l'une ou l'autre des épreuves n° 1 et 2, et à 7/20 à l'épreuve d'entretien avec le jury entraîne l'élimination du (de la) candidat(e).
Le jury établit en application des critères précités une liste des candidat(e)s admi(se)s par ordre de mérite.
En cas d'égalité de note, la priorité sera donnée au (à la) candidat(e) ayant obtenu la meilleure note à l'épreuve d'entretien avec le jury.
Annexe - Programme des épreuves
Rédaction d'une note de synthèse se rapportant à un sujet de portée générale, suivie d'un commentaire.
Sur un sujet donné, les candidat(e)s disposeront de plusieurs documents (textes réglementaires, articles de presse, éléments d'information divers..).
Cette épreuve est destinée à apprécier les facultés d'analyse et de synthèse des candidat(e)s, leurs facultés d'expression et leur aptitude au raisonnement. Le commentaire doit permettre de juger les qualités de réflexion et les connaissances générales des candidat(e)s.
Epreuve de mathématiques et de sciences physiques (écrit et oral).
Pour les épreuves de mathématiques et de sciences physiques, les programmes de ces matières sont ceux de la première période des classes préparatoires aux grandes écoles - filière "physique, chimie, sciences de l'ingénieur" (PCSI) - tels qu'ils sont fixés par l'arrêté du ministre de l'Education Nationale en vigueur au 1er janvier de l'année du concours.