Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

124 - QOC 2001-484 Question de M. Jérôme COUMET et des membres du groupe socialiste et radical de gauche à M. le Maire de Paris au sujet du redéploiement des effectifs de la Direction de la Protection de l'Environnement dans la Z.A.C. "Paris-Rive gauche" (13e)

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2001


Libellé de la question :
"M. Jérôme COUMET et les membres du groupe socialiste et radical de gauche avaient attiré l'attention lors d'un précédent Conseil de Paris sur les difficultés d'effectifs générées par la livraison des nouveaux quartiers de "Paris-Rive gauche" (13e).
M. Jérôme COUMET et les membres du groupe socialiste et radical de gauche interviennent à nouveaux sur la question de la propreté qui est aujourd'hui la plus urgente."
Les linéaires de trottoirs livrés sont considérables : au 1er janvier 2001, il y avait déjà 30.000 mètres carrés de trottoirs supplémentaires en fonctionnement qu'il s'est agi de nettoyer.
Aujourd'hui, la charge de travail supplémentaire est assumée par redéploiement. Ainsi, de nombreuses rues du 13e arrondissement ne peuvent pas être nettoyées quotidiennement malgré le dévouement des agents.
Selon les dispositions en vigueur à la Ville de Paris et les barèmes relatifs aux surfaces de voirie, l'augmentation d'effectifs pour prendre en charge les nouveaux quartiers "Paris-Rive gauche" a été chiffré à terme à 40 agents supplémentaires.
Au moins une dizaine d'agents supplémentaires aurait déjà dû être affectée à l'arrondissement afin de prendre en charge les voies déjà ouvertes.
M. Jérôme COUMET et les membres du groupe socialiste et radical de gauche ont pris bonne note que M. le Maire de Paris était attaché à trouver une solution mais souhaitent connaître précisément le calendrier retenu pour l'arrivée de cette dizaine d'agents mais aussi à quelles échéances, pour assurer l'ouverture des nouvelles voies, et notamment celle de l'avenue de France, de nouveaux effectifs rejoindront l'arrondissement."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"La création de nouveaux espaces publics, notamment dans les Z.A.C., exige la mise en place de nouvelles politiques de nettoiement pour assurer leur entretien.
La Z.A.C. "Paris-Rive gauche", en cours de réalisation, est le lieu de nombreux chantiers auxquels il revient d'assurer la propreté des espaces publics qu'ils salissent du fait des passages d'engins.
Cependant, pour les nouveaux espaces réalisés à proximité des immeubles de logements achevés, ou des immeubles tertiaires, cette charge revient aux services de la Direction de l'Environnement et de la Propreté.
Dans ce but, les services de propreté du 13e arrondissement ont procédé au redéploiement de leurs effectifs et à un découpage élargi des cantons afin d'assurer le mieux possible l'entretien des nouvelles voies du quartier "Paris-Rive gauche". Le passage des engins et des équipes de nettoiement s'effectue par roulement dans certaines zones.
Au titre de l'aménagement et de la réduction du temps de travail, il est prévu de recruter environ 270 agents dans le service de la propreté, pour l'ensemble du territoire parisien. Ces recrutements interviendront au cours de l'année 2002. Ils permettront de renforcer les équipes actuelles et de répondre aux nouvelles demandes.
Sous l'égide de l'adjoint à la propreté, il a par ailleurs été décidé d'améliorer le système d'information sur la qualité du service apporté, grâce à l'élaboration de nouveaux indicateurs de satisfaction. Sur cette base, la Ville sera en mesure d'adapter, si cela s'avérait nécessaire, le dispositif actuel sur cette partie du territoire parisien."