Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

54 - QOC 95-149 Question de Mme Laure SCHNEITER à M. le Maire de Paris au sujet d'un projet d'itinéraire piéton le long des berges de la Seine.

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 1995




M. LE MAIRE DE PARIS.- La question suivante de Mme SCHNEITER à M. le Maire de Paris concerne le projet d'itinéraire piéton le long des berges de la Seine.
En voici le texte :
"Le Port autonome de Paris a réalisé un projet d'itinéraire piéton traversant Paris en suivant les berges de la Seine. Il semble actuellement bloqué par les services de la Ville de Paris.
Mme Laure SCHNEITER souhaite connaître la position de M. le Maire de Paris sur ce projet et sur le blocage dont il serait victime.
Enfin, il lui apparaît important que les cyclistes soient intégrés dès le départ dans ce projet."
Je vous donne la réponse au lieu et place de M. Jean-Pierre BECHTER, adjoint.
Le Port autonome de Paris a effectivement fait réaliser l'esquisse d'un projet qui propose le principe d'une promenade continue reliant, sur les berges du fleuve, les parcs de Bercy et André-Citroën.
Ce projet prévoit, à cet effet, la reconstitution ou la création de points de continuité de la berge :
- au niveau du pont d'Austerlitz (rive gauche) ;
- au droit de la passerelle des arts (rive droite et rive gauche) ;
- au port des Tuileries ;
- à l'aval du pont de l'Alma (rive droite) ;
- au droit de la passerelle Debilly (rive gauche).
Il préconise, en outre, un traitement de sol et une signalétique spécifiques pour cet espace.
L'esquisse présentée par le Port autonome de Paris se développe sur l'ensemble du domaine public fluvial, tant pour la partie affectée à cet établissement public et gérée par lui que dans le secteur central de Paris affecté, au titre de la convention signée avec l'Etat en mars 1988, à la Ville de Paris.
La Ville ne peut être que favorable au principe visant à résorber les discontinuités d'une promenade le long des berges de la Seine situées sur le domaine public de l'Etat, dont le Port autonome est l'affectataire. Ainsi, dans la zone centrale, avec le concours du Service de la navigation de la Seine, la Ville a réalisé la remise en état de la berge en créant un aménagement propice à la promenade piétonne qui constitue désormais un des itinéraires les plus remarquables de Paris.
Sur un plan plus général, l'aménagement des berges de la Seine qui fait l'objet d'un partenariat entre la Ville et le Port autonome, tiendra compte des objectifs et des projets engagés dans différents domaines complémentaires de l'action municipale.
Ceux-ci se rapportent en premier lieu aux aspects paysagers du site de la Seine, visant à apprécier les conditions dans lesquelles les berges sont en mesure d'accueillir des aménagements au regard du paysage urbain dans lequel ils devront s'inscrire.
En second lieu, certaines orientations relatives à la nature des fonctions à assurer sur les berges doivent être examinées : promenade, détente, activités à caractère d'animation et de loisirs les plus pertinentes tant du point de vue des Parisiens que de l'action municipale engagée par ailleurs.
En troisième lieu et en liaison avec l'ensemble des partenaires concernés, l'organisation, notamment fluviale, des déplacements touristiques dans la Capitale doit être étudiée. Il s'agit là d'identifier les synergies qu'il convient de favoriser et développer entre le stationnement des autocars de tourisme (Louvre et Bercy qui sera achevé en avril prochain) et le transport fluvial de passagers à Paris.
La Ville est très attachée à cet ambitieux projet. Ainsi, dès la constitution de l'équipe municipale issue des dernières élections, une délégation municipale particulière a été confiée à M. Jean-Pierre BECHTER.
En outre, et comme il a été précédemment indiqué, l'ensemble de cette réflexion donne lieu à des relations permanentes et confiantes entre la Ville de Paris et le Port autonome qui ont permis récemment d'évoquer les bases sur lesquelles ce projet sera mis en oeuvre. Dans ce cadre, une vaste promenade par rétablissement et création des continuités piétonnes, de même que la possibilité de promenades pour les cyclistes, dans la mesure où ces usages seront compatibles entre eux et avec les autres fonctions à assurer, trouveront naturellement leur place.