Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

97 - QOC 2001-602 Question de Mme Nicole CATALA et des membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" du 14e arrondissement à M. le Maire de Paris au sujet de la modification des trajets des autobus n° 28 et n° 38 dans le quartier Sarrette (14e)

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 2001


Libellé de la question :
"Dans le cadre d'un nouvel aménagement du quartier des rues Sarrette, de la Tombe-Issoire et d'Alésia, la modification des trajets des autobus n°s 28 et 38 est envisagée par la Municipalité du 14e arrondissement.
Au lieu de desservir ces rues, ces lignes d'autobus seraient détournées jusqu'à l'avenue du Maréchal-Leclerc, qui accueille déjà plusieurs autres lignes. Cette perspective préoccupe beaucoup les habitants du quartier Sarrette, en particulier les commerçants et les personnes à mobilité réduite, qui ne disposent d'aucune station de métro et qui ne bénéficieront plus que d'une ligne d'autobus, le 62.
Mme Nicole CATALA et les membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" demandent à M. le Maire de Paris s'il confirme la suppression prochaine du passage des lignes 28 et 38 dans le quartier Sarrette."
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"Les itinéraires des lignes 28 et 38 sont actuellement dissociés dans le sud du 14e arrondissement. Depuis le terminus Porte d'Orléans vers la place Victor et Hélène Basch, les autobus empruntent l'avenue du Général-Leclerc. Par contre, pour revenir de la place Victor et Hélène-Basch vers la porte d'Orléans, ils sont détournés par les rues d'Alésia, de la Tombe Issoire et du Père-Corentin.
A l'occasion de la concertation qui a permis d'élaborer le programme d'aménagement du quartier vert Hallé - Artistes - Tombe Issoire - Friant, le principe d'une réassociation des deux sens de ces lignes, sur l'avenue du Général Leclerc, a été arrêté, de manière à offrir une plus grande lisibilité du réseau pour les usagers.
Il convient à ce sujet de souligner qu'une concertation a été engagée avec la mairie d'arrondissement et la R.A.T.P. pour améliorer les correspondances au niveau de la place Victor et Hélène Basch (déplacement et création de points d'arrêt). En outre, les deux points d'arrêt supprimés, qui précèdent le terminus des deux lignes sont bien moins fréquentés que les autres.
Enfin, il peut être rappelé que l'itinéraire proposé est celui qu'empruntaient les deux lignes à la fin des années 1980. La déviation a été mise en place lors des importants travaux de rénovation de la ligne de métro n° 4. Elle avait ensuite été maintenue pour faciliter la mise en place d'un axe rouge sur l'avenue du Général Leclerc. De ce point de vue, le retour du second sens de ces lignes sur cette dernière s'inscrit dans l'esprit de la nouvelle politique régionale et municipale en matière de déplacements."