Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 1997
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

5- 1997 DLTI 71 G Autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de signer un marché sur appel d'offres pour la réalisation de travaux neufs et de services en télécommunication.

Débat/ Conseil général/ Décembre 1997



M. Philippe LAFAY, président. - Nous passons, mes chers collègues, au projet de délibération DLTI 71 G portant autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de signer un marché sur appel d'offres pour la réalisation de travaux neufs et de services en télécommunication.
Je donne la parole à M. MORELL.
M. Alain MORELL. - Monsieur le Président, par cette délibération qui est d'ailleurs identique à celle qui a le même objet au Conseil municipal, vous nous demandez l'autorisation de signer un marché négocié pour les logiciels en informatique.
Vous notez que la Ville est " condamnée " à reconduire sans choix possible les mêmes fournisseurs. Bien entendu, c'est un problème qui est plus large, qui se pose à de nombreuses collectivités et à de grosses entreprises qui ont des équipements informatiques similaires.
Néanmoins, pourriez-vous, pour l'avenir, nous indiquer quelle évolution vous entendez faire afin que la Ville conserve davantage de souplesse et de liberté de choix dans la passation de ce type de marchés, ce qui serait davantage dans l'intérêt financier de la Ville et des habitants ?
Je vous remercie.
M. Philippe LAFAY, président. - Monsieur AURELLI, vous avez la parole.
M. Paul AURELLI, au nom de la 2e Commission. - Monsieur le Président, chers collègues, la Ville et le Département de Paris ont recours à des prestations de télécommunications lors de la création de nouveaux équipements ou établissements à l'occasion des mouvements des services et pour prendre également en compte l'évolution technologique. Ces prestations sont assurées par la DLTI ou par certaines Directions qui ont recours à des marchés en sus de l'activité propre des personnels de la DLTI.
Les opérations de grande importance font l'objet de consultations spécifiques. Pour celles d'un coût inférieur à 700.000 francs TTC, l'on recourt depuis plusieurs années, à des marchés à bons de commande du type de celui qui est soumis à l'approbation du Conseil.
Dans cette consultation, la DTLI se fixe les objectifs suivants :
- améliorer et homogénéiser la qualité de service des fournisseurs pour les travaux et la maintenance des installations de télécommunications, câblages, auto-commutateurs, éléments actifs de réseaux, etc. Cela a fait baisser sensiblement les coûts moyens des prestations de travaux de maintenance et d'exploitation ;
- assurer un suivi régulier efficace des fournisseurs.
M. Philippe LAFAY, président. - Je vous remercie Monsieur AURELLI.
Nous passons au vote sur ce projet de délibération.
Que ceux qui sont pour veuillent bien le manifester en levant la main ?
Contre ?
Abstentions ?
Il est adopté à l'unanimité (1997, DLTI 71 G).