Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

12 - 1998, DLH 238 - Programme municipal en faveur des personnes défavorisées. - Réalisation par la S.A.G.I. de 6 logements locatifs aidés à loyer minoré situés 37, rue Bonnet (18e). - Participation de la Ville de Paris au financement de l'opération

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1998


M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous passons au projet de délibération DLH 238 relatif à la réalisation par la S.A.G.I. de 6 logements locatifs aidés à loyer minoré situés 37, rue Bonnet, dans le 18e arrondissement.
M. BLET a la parole, puis M. BULTÉ répondra.
M. Jean-François BLET. - Monsieur le Maire, j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur, j'interviens très brièvement et ceci pour une simple raison, c'est que j'ai l'intention de vous féliciter, Monsieur le Maire ! Ecoutez-moi pour une fois !
J'espère que vous ne trouverez pas cette fois-ci mes propos excessifs, que vous ne les trouverez pas contraires à la bienséance démocratique telle que vous la comprenez, puisque je vais donc vous féliciter.
Je tiens à saluer la réhabilitation du 37, rue Bonnet. Vous vous êtes, certes tardivement, tout de même décidé à le sauver et pourtant que n'a-t-on dit de cette immeuble vétuste, dégradé, insalubre, insusceptible d'être réhabilité ? Au même titre, avec les mêmes qualificatifs que ceux appliqués à la rue Emile-Duployé, que vous persistez à vouloir détruire, mais là aussi les faits sont têtus et c'est un immeuble qui sera réhabilité, nous nous en réjouissons.
Je tiens aussi à rendre hommage à ceux qui ont permis cette réhabilitation, aux écologistes, " aux Verts " du 18e arrondissement qui avaient occupé cette petite maison de ville pour la soustraire à la voracité des promoteurs. Ils avaient baptisé le 37 rue Bonnet " la maison de la concertation ", quel beau nom et quel beau programme. Ils l'avaient ouverte sur le quartier, à l'écoute de ses habitants qui étaient alors traumatisés par la Z.A.C. et de leur association " La Moscowa ". Grâce à cette action exemplaire les bulldozers furent mis en échec. Grâce ainsi à l'intervention " des Verts " du 18e, vous pouvez aujourd'hui prendre cette heureuse décision, réhabiliter le 37, rue Bonnet.
Je tiens encore à vous en remercier.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Je vous remercie de vos remerciements, j'en prends acte avec grande satisfaction !
Monsieur BULTÉ, vous avez la parole.
M. Michel BULTÉ, adjoint, au nom de la 6e Commission. - Merci, Monsieur le Maire, très rapidement bien entendu, je me réjouis des remerciements de M. BLET, mais je dois dire que c'est le principe même des écologistes alternatifs, un coup c'est oui, un coup c'est non, un coup c'est oui, un coup c'est non, et je le remercie pour ce grand " oui " et ce soutien.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DLH 238.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, M. REVEAU s'étant abstenu. (1998, DLH 238).