Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1998
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

16 - 1998, DAEE 7 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer avec la Direction régionale d'Ile-de-France de l'I.N.S.E.E. une convention en vue de la réalisation de l'enquête régionale sur l'emploi (n° 45/98)

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1998


M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous passons au projet de délibération DAEE 7 concernant la réalisation de l'enquête régionale sur l'emploi.
Je donne la parole à Mme CAPELLE.
Mme Liliane CAPELLE. - Merci, Monsieur le Maire.
De nombreux échos me sont déjà parvenus qui disent combien le travail de la Direction du Développement économique est rendu difficile par le décalage existant entre les annonces faites à cette Assemblée, annonces positives, trop sans doute, et les moyens humains et financiers réellement mobilisés pour lutter contre les effets du chômage dans cette ville.
L'effet d'annonce est vraisemblablement le mode d'expression qui a votre faveur, Monsieur le Maire, et j'en veux pour preuve le texte de la délibération que vous soumettez à notre approbation.
A votre mi-mandature vous écrivez : grâce à une information objective précise et fiable, la Ville de Paris pourra affiner et orienter sa politique en faveur du développement économique de la Capitale.
Je vous prie de bien vouloir m'excuser de me livrer à une petite explication de texte. Doit-on déduire que les chiffres, les données statistiques que vous communiquez aux élus et aux Parisiens sont entachées d'irréalité ? Doit-on déduire que vous n'avez toujours pas de religion en matière de politique de développement économique ?
Je n'ose croire, Monsieur le Maire, que l'exercice du pouvoir dans cette ville vous rende à ce point hésitant et incertain ! Mais vous l'êtes encore probablement et cette expectative n'est guère favorable aux Parisiens et aux Parisiennes, qui attendent non plus des signes - vous en avez déjà donnés beaucoup ! - mais des résultats concrets, des initiatives qui bousculent enfin l'ordre des choses.
Les Parisiens veulent non pas que nous nous prononcions en faveur d'études dont les résultats ne seront pas exploités, sinon à des fins de connaissance générale, mais un bilan des actions engagées.
Ils veulent savoir dans quel sens penche la balance. J'ai la faiblesse de penser qu'elle penche du mauvais côté, hélas.
Evidemment, cette étude sera menée par des institutions compétentes. Gageons que la mesure sera viable !
Vous nous promettez un rapport pour le premier semestre 1999. Ce sera peut-être l'an 1 de la politique de la Ville en matière de développement économique !
Sachez que l'ensemble des élus du Mouvement des citoyens attendent ce moment avec une impatience qui s'use au fil des années. C'est pourquoi nous nous abstiendrons. Je vous remercie.
M. LE MAIRE DE PARIS. - La parole est à M. GABORIAU.
M. Pierre GABORIAU, adjoint, au lieu et place de Mme Nicole CATALA, adjoint, au nom de la 7e Commission. - Monsieur le Maire, chers collègues. Nous ne pouvons pas vous laisser dire, chère collègue, que la Municipalité n'a pas de religion en matière économique. Le Maire et les élus ont montré, par la création de cet observatoire du développement économique dans la Capitale, une volonté politique déterminée. Depuis le début de la mandature, nous nous attachons à renforcer le dispositif d'intervention en faveur du développement économique de notre Capitale et de l'emploi. Les réflexions menées ont mis à jour une insuffisance des moyens d'analyse des évolutions du tissu économique parisien. Les clés d'interprétation prospective des phénomènes observés font souvent défaut et, de plus, la production même de statistiques sur l'économie parisienne est lacunaire.
Je me permets de vous rappeler, chère collègue, qu'il s'agit très normalement d'une compétence des services de l'Etat en la matière.
Vous avez bien voulu en son temps approuver la création de cet outil d'observation et d'analyse parisien, l'Observatoire du développement économique parisien - l'O.D.E.P.
Cet observatoire s'attache à assurer la cohérence et la qualité des études engagées par la Ville de Paris. Il recense et utilise l'ensemble des études et des instruments statistiques déjà produits pour éviter des redondances. C'est donc à l'occasion des travaux de cette instance qu'il est apparu souhaitable de proposer à votre Assemblée d'associer la Ville, d'une part à la sixième enquête régionale emplois et, d'autre part, à la création d'un répertoire des centres de compétences technologiques en Ile-de-France.
La première étude est confiée à la Direction régionale Ile-de-France de l'I.N.S.E.E. avec des chiffres publiés officiels. Une contribution technique est apportée par l'A.P.U.R., l'I.A.U.R.I.F. et la Direction régionale de l'Equipement. La Ville se propose d'acquérir un fichier permettant d'apprécier l'évolution des emplois salariés par arrondissement et un niveau fin des secteurs d'activité.
Il s'agit donc d'une étude plus détaillée demandée à l'I.N.S.E.E. afin de disposer d'un instrument à la décision municipale.
Je vous remercie.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Merci. Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAEE 7.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté à la majorité, le groupe du Mouvement des citoyens et M. REVEAU s'étant abstenus. (1998, DAEE 7).