Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

89 - 2003, PJEV 78 - Création des jardins des Grands Moulins (13e). - Approbation du programme. - Autorisation à M. le Maire de Paris de lancer un concours restreint de maîtrise d'œuvre pour la conception et la réalisation de trois jardins publics. - Approbation du règlement de concours

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2003


M. David ASSOULINE, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet de délibération PJEV 78 relatif au lancement d'un concours restreint de maîtrise d'?uvre pour la conception et la réalisation de trois jardins publics. - Approbation du règlement de concours.
Je donne la parole à M. Jérôme COUMET.
M. Jérôme COUMET. - Merci, Monsieur le Maire.
Il s'agit d'un beau projet de jardins, en fait de 3 jardins qui sont côte à côte, 3 jardins à destinations différentes puisque l'un sera à vocation plutôt de grande pelouse, l'autre à vocation plutôt d'accueil des petits enfants et l'autre pour adolescents. J'interviens pour commenter l'amendement déposé à ce sujet par M. BLET et le groupe "Les Verts".
Je pose le problème, Monsieur le Maire, de la recevabilité d'un tel amendement puisqu'à l'occasion d'un projet de jardin, il remet en question à la fois des voiries qui sont prévues et un parking qui est déjà en cours de construction. Je trouve cette démarche un peu gênante. Je me suis entretenu avec M. BLET qui pose la question, je pense à juste titre, d'une bonne circulation piétonne entre ces trois jardins, ce qui me semble effectivement une orientation juste et je pense qu'il va falloir que nous y travaillions ensemble. Mais de là à remettre en cause un parking qui est en cours de construction et des voiries qui sont déjà actées, cela me semble aller un peu au-delà d'une démarche d'amendement.
Donc, j'espère que nous trouverons une voie pour réfléchir ensemble sur la circulation piétonne entre ces trois jardins mais je ne pense pas que l'on puisse accepter cet amendement en l'état.
M. David ASSOULINE, adjoint, président. - Merci, Monsieur COUMET.
Jean-François BLET est-il là ? Il n'est pas là. Pour répondre je donne la parole à M. Jean-Pierre CAFFET, toujours en remplacement de M. Yves CONTASSOT retenu ce matin, au nom de l'Exécutif.
M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint, au lieu et place de M. Yves CONTASSOT, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Merci, Monsieur le Maire. J'interviens au nom de Yves CONTASSOT qui est effectivement retenu à l'extérieur, au nom de l'Exécutif et notamment de mon collègue Denis BAUPIN, qui est en charge des questions de voirie sur la Z.A.C. "Paris-Rive gauche" comme sur l'ensemble de Paris, je ne peux que confirmer ce que vient d'énoncer Jérôme COUMET.
A savoir que pour la rue Marguerite-Duras, qui ne fera que 10 mètres de large, les terrassements sont en cours ; pour la rue Thomas-Mann, qui fait 16 mètres de large, l'aménagement est pratiquement achevé ; enfin pour ce qui concerne la rue Marie-André-Laboures, ses fondations sont constituées puisque le parking sur lequel elle va reposer est pratiquement terminé.
Je ne vois donc pas comment on pourrait retenir l'amendement qui a été déposé par M. BLET, demandant que le tracé des 3 rues que je viens d'indiquer soit réétudié, puisqu'elles sont pratiquement faites. De même pour le projet de parking public, dont on nous demande qu'il soit reconsidéré, je vois difficilement comment on pourrait le faire puisqu'il est en voie d'achèvement.
Quant à la liaison du jardin de l'université avec le jardin des Grands Moulins, bien évidemment il possible de l'étudier.
Comme cet amendement ne correspond en fait pas à la réalité de l'aménagement et du terrain, ce qui vous est proposé de la part de l'Exécutif, encore une fois en plein accord avec mes collègues Yves CONTASSOT et Denis BAUPIN, consiste à substituer un amendement de l'Exécutif, si l'amendement du groupe "Les Verts" est maintenu.
Cet amendement de substitution dirait la chose suivante : le réseau de voirie, autour du jardin, sera étudié sur le plan végétal par les services afin d'accroître la continuité du jardin. Cela fera l'objet d'un traitement adapté permettant de ralentir la circulation, parce que c'est cela qui est important.
En outre, la rue Marguerite-Duras sera aménagée en voie semi-piétonne en limitant la circulation aux seuls véhicules de livraison, ce qui est tout à fait réalisable.
Voilà l'amendement de substitution que je propose si l'amendement du groupe "Les Verts" est maintenu.
M. David ASSOULINE, adjoint, président. - Merci, Monsieur CAFFET.
Il est proposé un amendement de substitution de la part de l'Exécutif. Comme l'amendement initial a été déposé par le groupe "Les Verts", et que le rapporteur n'est pas là, je donne la parole au Président du groupe "Les Verts" pour savoir ce qu'il entend faire.
M. Alain RIOU. - Le groupe "Les Verts" accepte l'amendement de substitution.
M. David ASSOULINE, adjoint, président. - C'est parfait.
Je mets donc aux voix, à main levée, le projet d'amendement n° 22 bis de substitution proposé par M. CAFFET.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet d'amendement n° 22 bis est adopté.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération PJEV 78 ainsi amendé.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, PJEV 78).