Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

240 - QOC 2003-657 Question de Mme Elisabeth de FRESQUET et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris à propos du manque de places dans les cantines scolaires parisiennes et des mesures envisagées afin d'y pallier

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2003


Libellé de la question :
"Les parents d'élèves en nos écoles parisiennes connaissent de graves difficultés pour inscrire leurs enfants dans les cantines scolaires.
La Municipalité a beaucoup investi pour offrir aux élèves qui auront eu la chance de trouver place dans les restaurants scolaires des produits dits "bio". Toutefois, il apparaît que le nombre de places existantes serait notoirement insuffisant, obligeant des parents à quitter leur poste de travail pour permettre à leurs enfants de manger. Et si cela leur est impossible pour différentes raisons comme des déplacements, le risque devient fort que des élèves mangent peu, mal, voire point du tout.
Si la "mal-bouffe" peut être un sujet médiatique, il paraît primordial de permettre aux enfants scolarisés en nos écoles parisiennes de pouvoir déjeuner. Mme Elisabeth de FRESQUET et les membres du groupe Union pour la démocratie française souhaitent connaître le nombre de demandes de places dans les cantines et le nombre de places proposées, et les décisions qui seront prises afin de remédier aux manques de places dans la restauration scolaire parisienne."
Réponse non parvenue.