Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Fixation de la nature des épreuves et du règlement des concours externe et interne d'accès au corps des maîtres ouvriers - spécialité entretien des bâtiments - de la Commune de Paris. M. François DAGNAUD, rapporteur.

Déliberation/ Conseil municipal/ Octobre 2001 [2001 DRH 63]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 13 novembre 2001.
Reçue par le représentant de l'Etat le 13 novembre 2001.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983, modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires, ensemble la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, notamment son article 118 ;
Vu la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat, notamment son article 20 ;
Vu le décret n° 85-1229 du 20 novembre 1985, modifié, relatif aux conditions générales de recrutement des agents de la fonction publique territoriale ;
Vu le décret n° 94-415 du 24 mai 1994, modifié, portant dispositions statutaires relatives aux personnels des administrations parisiennes ;
Vu la délibération D. 308-1° du 25 mars 1991, modifiée, fixant les dispositions statutaires applicables aux corps des ouvriers professionnels et des maîtres ouvriers de la Commune de Paris ;
Vu la délibération DRH 27, en date des 24 et 25 septembre 2001, modifiant les délibérations fixant le statut particulier applicable à certains corps de la Commune de Paris ;
Vu le projet de délibération, en date du 26 septembre 2001, par lequel M. le Maire de Paris lui propose de fixer la nature des épreuves et le règlement des concours externe et interne d'accès au corps des maîtres ouvriers - spécialité entretien des bâtiments - de la Commune de Paris ;
Sur le rapport présenté par M. François DAGNAUD, au nom de la 2e Commission,

Délibère :

Article premier.- Le concours externe d'accès au corps des maîtres ouvriers - spécialité entretien des bâtiments - comporte les épreuves suivantes.

A - Epreuves écrites d'admissibilité

1°/ Rédaction d'un rapport technique relatif à une situation professionnelle (durée : 1 heure 30 - coefficient 1).
2°/ Technologie (durée : 3 heures - coefficient 8).
Cette épreuve permet de vérifier les connaissances théoriques de base se rapportant à la spécialité. Elle peut comporter des questionnaires à choix multiple, fiches techniques, tableaux, grilles, diagrammes, schémas ou croquis à analyser, à remplir ou compléter, questions ou exercices ou tout autre mode d'interrogation du même type (le programme de cette épreuve figure en annexe).
3°/ Mathématiques et sciences appliquées (durée 1 heure 30 - coefficient 1).
Problèmes simples portant sur la spécialité et nécessitant la maîtrise des mesures de poids, de surface et de volume.
Evaluation de temps et de quantités.
Total des coefficients : 10

B - Epreuves d'admission

1°/ Epreuves pratiques.
1er groupe : matières d'option (durée 4 heures - coefficient 4).
Les candidat(e)s effectueront une épreuve dans une des matières ci-dessous dont le choix aura été exprimé lors de l'inscription au concours.
Electricité : travaux d'installation ou d'entretien sur un point lumineux, une prise de courant, pose d'un coupe-circuit, disjoncteur, d'un interrupteur, d'un télérupteur, d'une minuterie. Recherche et réparation d'un défaut simple dans une installation. Gâches électriques. Eclairage de sécurité. Utilisation des instruments de mesure (ampèremètre, voltmètre, etc). Mesure d'isolement et d'une résistance de terre.
Maçonnerie : mise en oeuvre de matériaux : briques, agglomérés, carreaux de plâtre, etc. Mise en oeuvre des enduits : plâtre, ciment, etc., mise en oeuvre de carrelage, faïence, céramique etc. Chapes en ciment, scellements.
Menuiserie : exécution de travaux de menuiserie à la main et sur machines. Assemblages, réparation de parquets. Jeux sur portes et châssis divers, affûtage des outils et forets.
Peinture-vitrerie : mise en oeuvre des enduits. Application manuelle des peintures : différentes méthodes et aspects de surface. Rechampissage. Recherche de teintes. Mise en oeuvre de revêtements muraux et de sol. Mise en oeuvre de la vitrerie.
Plomberie-sanitaire : pose, réparation, entretien de la robinetterie et d'appareils sanitaires. Réparation et entretien des réservoirs de chasse. Dégorgements divers, soudure, jonctions. Travail de cuivre, PVC, GALVA, etc., fixations diverses.
Serrurerie : exécution de travaux : soudure, pliage sur grilles, portes, cadres de porte et fenêtre, rampes et balcons, châssis, ferrages, planchers et escaliers métalliques, serrures et gâches électriques. Les clés.
2e groupe : matières complémentaires (durée 4 heures - coefficient 4).
Les candidat(e)s effectueront une épreuve dans chacun des corps d'état suivants à l'exception de celui retenu dans le groupe 1.
Electricité : recherche et réparation d'un défaut simple dans une installation. Utilisation des instruments de mesure. Travaux d'installation : prise de courant, coupe-circuit, télérupteur, gâche, transformateur.
Maçonnerie : percements et scellements divers, raccords et carrelage. Raccords de plâtre et ciment.
Menuiserie : exécution ou réparation de travaux de menuiserie à la main. Assemblages.
Peinture-vitrerie : grattage. Impression, rebouchage d'un panneau de bois peint, peinture, remplacement de vitre.
Plomberie-sanitaire : travail du cuivre et PVC. Soudures, jonctions. Fixations diverses. Réparation et entretien des réservoirs de chasse.
Serrurerie : exécution de petits travaux de serrurerie, perçage, taraudage, pliage. Soudures, serrures divers. Clés. Gâches électriques.
2°/ Entretien avec le jury destiné à apprécier l'aptitude des candidat(e)s à exercer les fonctions postulées au travers notamment de leurs connaissances techniques générales, de leur maîtrise des mesures de sécurité et de prévention et de leur motivation. (durée 10 à 20 minutes - coefficient 2).
Total général des coefficients : 20
Art. 2.- Le concours interne d'accès au corps des maîtres ouvriers - spécialité entretien des bâtiments - comporte les épreuves suivantes :

A - Epreuve écrite d'admissibilité

Technologie (durée 3 heures - coefficient 8).
Cette épreuve permet de vérifier les connaissances théoriques de base se rapportant à la spécialité. Elle peut comporter des questionnaires à choix multiple, fiches techniques, tableaux, grilles, diagrammes, schémas ou croquis à analyser, à remplir ou compléter, questions ou exercices ou tout autre mode d'interrogation du même type. Le programme de cette épreuve figure en annexe.
B - Epreuves d'admission
1°) Epreuves pratiques (coefficient 8).
Elles sont identiques dans leur définition, leur durée et leur coefficient à celles fixées pour le concours externe.
2°) Entretien avec le jury portant sur la carrière des candidat(e)s et leurs perspectives. Cette épreuve doit permettre d'apprécier les aptitudes et la détermination des candidat(e)s à assurer les fonctions postulées. (durée 10 à 20 minutes - coefficient 2).
Total général des coefficients : 18
Art. 3.- Les épreuves (support de communication et rajout du tiers temps) seront systématiquement adaptées et aménagées pour les différentes formes de handicap.
Les épreuves seront systématiquement organisées dans des lieux accessibles (matériel, salle d'épreuve, sanitaires).
Des informations sur la capacité d'exercer cette profession par les personnes handicapées aussi bien en interne (reclassement professionnel), qu'en externe (recrutement des travailleurs handicapés) seront fournies aux candidats.

Annexe - Programme de l'épreuve de technologie des concours externe et interne

Electricité
Notions sur les courants électriques, loi de Joule, loi d'Ohm, la section des conducteurs, schémas de principe des différents montages, branchement des moteurs, branchement des appareils fluorescents, les différentes protections, les appareils de contrôle, l'outillage, la sécurité, éclairage de sécurité.
Menuiserie
Les différentes sortes de bois, les débits, les planchers et parquets, les différents panneaux, leur utilisation, les assemblages, les colles, les finitions, les différents ouvrages (portes, fenêtres, châssis, bâtis), principes de fonctionnement des différentes machines, l'outillage à main et électro-portatif.
Plomberie
Les canalisations, les jonctions, les soudures et brasures, les joints, les robinets, les appareils sanitaires, les fixations, l'hygiène, les différentes techniques de dégorgement, l'outillage, ventilation des chutes.
Métallerie
Les profilés du commerce, les tôles, l'aluminium, les serrures, les clés, les ferme-porte, les paumelles, les différentes soudures, les différents ouvrages, la visserie, le perçage et le taraudage, l'outillage, les protections individuelles et générales (écrans, gants, tabliers, casques, etc.).
Quincaillerie
Serrures, poignées, crémones, systèmes de fermeture, chevilles, etc.
Maçonnerie
Les matériaux, les liants, les adjuvants, les techniques de pose, les carrelages, les colles, les revêtements spéciaux, les percements, les scellements, l'outillage, ventilation des locaux, humidité, remèdes.
Peinture
Les enduits, les peintures, les produits de base, les revêtements muraux, les revêtements de sol, les colles, les préparations, les techniques de pose, l'outillage, les vitres, la coupe et la pose des vitres, les protections.
Chauffage
Mesures de sécurité relatives aux travaux d'entretien réalisés dans les centres thermiques ou à proximité. Conduite à tenir en cas d'incendie ou d'accident.
Installations des structures éphémères
Notions élémentaires sur : les traçages au sol, les implantations, calages et les relevés de niveaux ; l'installation de structures d'expositions et de podiums ; la solidité des installations et des lestages.
Sécurité sur les lieux de travail
Dispositions à prendre en présence de public.
Le travail en hauteur (échafaudages, nacelles élévatrices).