Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Fixation de la nature des épreuves et du règlement des concours externe et interne d'accès au corps des adjoints administratifs - spécialité sténodactylographie - de la Commune de Paris. M. François DAGNAUD, rapporteur.

Déliberation/ Conseil municipal/ Octobre 2001 [2001 DRH 79]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 16 novembre 2001.
Reçue par le représentant de l'Etat le 19 novembre 2001.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983, modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires, ensemble la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, notamment son article 118 ;
Vu la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat, notamment son article 20 ;
Vu le décret n° 85-1229 du 20 novembre 1985, modifié, relatif aux conditions générales de recrutement des agents de la fonction publique territoriale ;
Vu le décret n° 94-415 du 24 mai 1994, modifié, portant dispositions statutaires relatives aux personnels des administrations parisiennes ;
Vu la délibération D. 2217-1° des 10 et 11 décembre 1990, modifiée, portant fixation du statut particulier du corps des adjoints administratifs de la Commune de Paris ;
Vu la délibération DRH 27, en date des 24 et 25 septembre 2001, modifiant les délibérations fixant le statut particulier applicable à certains corps de la Commune de Paris ;
Vu le projet de délibération, en date du 26 septembre 2001, par lequel M. le Maire de Paris lui propose de fixer la nature des épreuves et du règlement des concours externe et interne d'accès au corps des adjoints administratifs - spécialité sténodactylographie - de la Commune de Paris ;
Vu le rapport présenté par M. François DAGNAUD, au nom de la 2e Commission,

Délibère :

Article premier.- Les concours externe et interne prévus à l'article 5 de la délibération D. 2217-1° susvisée des 10 et 11 décembre 1990, modifiée, pour l'accès au corps des adjoints administratifs - spécialité sténodactylographie - de la Commune de Paris sont ouverts suivant les besoins du service, par un arrêté municipal qui fixe la date des épreuves, le nombre de places offertes ainsi que leur répartition sur les deux concours et les modalités d'inscription.
Art. 2.- Les inscriptions sont reçues à la Direction des Ressources humaines (Bureau du recrutement) dans les conditions prévues par l'arrêté portant ouverture des concours.
La liste des candidat(e)s autorisé(e)s à prendre part à chacun d'eux est arrêtée par le Maire de Paris.
Art. 3.- La désignation du jury est effectuée pour chaque concours par un arrêté municipal.
Un(e) fonctionnaire de la Direction des Ressources humaines en assure le secrétariat.
Un(e) représentant(e) du personnel peut assister, en cette qualité, aux travaux du jury.
Il (elle) ne peut participer au choix des sujets, à la correction des copies ni à l'attribution des notes et aux délibérations du jury.
Art. 4.- Les concours externe et interne comportent des épreuves écrites de sous-admissibilité, une épreuve pratique d'admissibilité et une épreuve orale d'admission.

I - Epreuves écrites de sous-admissibilité

1 - Sténographie (durée : 40 minutes - coefficient 4)
Prise en sténographie d'un texte à caractère administratif, dicté à vitesse variable pendant trois minutes (une minute à 70 mots, une minute à 80 mots, une minute à 90 mots) et transcription manuscrite.
2 - Orthographe (durée : 30 minutes - coefficient 3)
Rétablissement du libellé correct d'un texte comportant des impropriétés de termes, d'orthographe ou de syntaxe.

II - Epreuve pratique d'admissibilité

Mise en situation professionnelle : tâches de secrétariat, notamment prise et retranscription de messages téléphoniques, gestion d'agenda, organisation pratique d'une réunion et vérification de la maîtrise d'un logiciel de traitement de texte (mise au net d'un document manuscrit ou dactylographié à caractère administratif, d'une longueur de 200 mots maximum, qui pourra comporter des renvois, surcharges, ratures et des annotations en marge, à l'exclusion des fautes d'orthographe) (durée 1 heure maximum - coefficient 4).

III - Epreuve orale d'admission

Entretien avec le jury destiné à vérifier l'aptitude des candidat(e)s à exercer les fonctions postulées et leurs motivations (durée : 10 minutes maximum - coefficient 3).
Art. 5.- Les candidat(e)s déclaré(e)s admissibles qui en auront fait la demande au moment de l'inscription pourront subir une épreuve facultative portant sur le traitement automatisé de l'information. Cette épreuve est écrite et sa durée est fixée à 1 heure. Elle est affectée du coefficient 1. Seuls sont pris en compte pour l'admission les points excédant la note 10 sur 20. Le programme est fixé en annexe.
Art. 6.- La valeur des diverses épreuves est exprimée par des notes variant de 0 à 20. Chacune des notes est multipliée par le coefficient prévu pour l'épreuve correspondante. Sont éliminatoires les notes inférieures à :
- 10 sur 20 pour les épreuves de sous-admissibilité et d'admissibilité,
- 7 sur 20 pour l'épreuve orale d'admission.
Art. 7.- Les épreuves (support de communication et rajout du tiers temps) seront systématiquement adaptées et aménagées pour les différentes formes de handicap. Les épreuves seront systématiquement organisées dans des lieux accessibles (matériel, salle d'épreuve, sanitaires). Des informations sur la capacité d'exercer cette profession par les personnes handicapées aussi bien en interne (reclassement professionnel), qu'en externe (recrutement des travailleurs handicapés) seront fournies aux candidats.
Art. 8.- Pour chaque concours, le nombre minimum de points exigé des candidat(e)s pour d'admissibilité et l'admission est fixé par le jury.
Art. 9.- Chaque concours donne lieu à l'établissement d'une liste d'admission classant, par ordre de mérite, dans la limite des places offertes et sous réserve du report prévu à l'article 5 de la délibération D. 2217-1° des 10 et 11 décembre 1990, susvisée, les candidat(e)s dont les résultats satisfont aux conditions susmentionnées.
Si plusieurs candidat(e)s réunissent le même nombre de points, la priorité pour l'admission est accordée à celui ou celle qui a obtenu le plus fort total de points aux épreuves de sous-admissibilité puis, en cas de nouvelle égalité, à celui ou celle ayant obtenu la meilleure note à l'épreuve de sténographie.

Annexe

Programme de l'épreuve écrite facultative portant sur le traitement automatisé de l'information

I - Caractéristiques de l'information :
La représentation des informations et leur enregistrement sur les supports.
Généralités sur la transmission de l'information.
II - Différents types de supports de l'information : avantages et inconvénients.
III - Généralités sur les procédés de traitement de l'information :
Les différents types d'ordinateurs.
Structure générale d'un ordinateur (unité centrale, unités périphériques).
Fonction des principales unités.
Les terminaux.
La notion de système d'exploitation.