Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

72 - 2003, DVD 256 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres pour l'acquisition de fermetures métalliques coulissantes ou rabattables et d'accessoires divers

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2003


M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Nous passons maintenant au projet de délibération DVD 256 concernant une autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres pour l'acquisition de fermetures métalliques coulissantes ou rabattables et d'accessoires divers.
Madame KUSTER, vous avez la parole.
Mme Brigitte KUSTER. - Monsieur le Maire, juste un mot sur ce qui vient d'être évoqué. J'ai bien entendu ce que vient de dire M. BAUPIN. Je crois qu'il caricature, à chaque fois, nos propositions, aux uns et aux autres.
Je vous remercierais, Monsieur BAUPIN, de ne pas faire d'amalgame. Je ne vous ai jamais traité, en ce qui me concerne, de khmer vert. J'ai avancé des propositions qui émanaient de mon conseil consultatif de quartier.
J'ai bien noté que vous ne souhaitiez pas un parking souterrain. Je vous rappelle que dans le conseil consultatif de quartier, dont je suis déléguée, il a même été évoqué deux parkings souterrains car la situation, dans ce quartier, est absolument intenable. Les gens, à l'heure actuelle, stationnent sur les trottoirs, le soir. Mme LEPETIT, ici présente, pourra le confirmer, sa permanence rue Davy est dans une rue où il est très difficile de stationner. Peut-être pourrions-nous faire un v?u commun ?
Je ne crois pas vous parler, Monsieur BAUPIN, de manière ici vraiment très conflictuelle mais vous nous dites que vous allez écouter les Conseils d'arrondissement, les conseils de quartier et vous commencez par dire que, de toute façon, il n'y aura pas de parking souterrain !
Je pense que les habitants du quartier Guy-Mocquet feront profit, lors du prochain conseil consultatif de quartier, des propos que vous venez de tenir.
Concernant le projet de délibération DVD 256, vous nous proposez d'autoriser M. le Maire de Paris à signer un avenant pour l'acquisition de produits métalliques divers pour l'entretien de la voirie.
A nouveau, je vais évoquer ici un problème évoqué en conseil consultatif de quartier, au cas où cela vous intéresserait. Parmi les achats envisagés, il y a 15.000 attaches de grilles d'arbres. C'est en effet une impérieuse nécessité quand on voit l'état des grilles d'arbres sur la voie publique qui, pour certaines, représentent vraiment un danger pour les citadins.
Il y a un certain temps, mais qu'à cela ne tienne, je vais me répéter, relayant les préoccupations des membres du conseil consultatif de quartier, j'étais intervenue sur l'état des grilles d'arbres et vous m'aviez, à cette occasion, répondu que trois directions de la Ville étaient concernées, ce qui compliquait le problème.
Vous aviez décidé alors d'engager des études pour voir, sur le plan technique et sur celui de l'organisation, ce qui pouvait être fait. Ma question est très simple : où en sommes-nous ?
Merci de nous le faire savoir.
(Applaudissements sur les bancs du groupe U.M.P.).
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Merci.
Monsieur BAUPIN, vous avez la parole.
M. Denis BAUPIN, adjoint, au nom de la 3e Commission. - Je crains que vous ne me confondiez avec quelqu'un d'autre parce que je ne pense pas vous avoir répondu cela mais ce n'est pas grave.
En ce qui concerne les grilles d'arbres, je vous confirme que des grilles d'arbres mal attachées, cela peut être dangereux pour les riverains et surtout pour les personnes mal voyantes.
Cela fait partir des projets que nous avons évoqués avec Mme KOMITÈS dans le cadre de la charte de l'accessibilité de la voirie sur laquelle des dispositifs nouveaux sont mis en place, qui permettent à la fois d'avoir l'équivalent des grilles d'arbres en matière de porosité, pour l'arrosage des arbres, et en même temps d'avoir un entretien plus sécurisant pour les piétons.
Ce sont donc des sujets sur lesquels nous progressons.
Ceci étant, si vous constatez, dans votre conseil de quartier, si les riverains constatent que des grilles d'arbres sont mal attachées, je les invite à en faire part à la section territoriale de la voirie qui fera le nécessaire.
Il peut arriver que, lors de l'entretien, elles soient mal remises. Il y a un entretien régulier, mais la vigilance des riverains est la meilleure accompagnatrice des services de la voirie.
M. Christophe CARESCHE, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DVD 256.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, DVD 256).