Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2003
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

43 - 2003, DAC 314 - Acquisition d'objets anciens, rares ou précieux pour l'enrichissement des collections des bibliothèques de la Ville de Paris

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2003


M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous arrivons au projet de délibération DAC 314 relatif à l'acquisition d'objets anciens, rares ou précieux, pour l'enrichissement des collections des bibliothèques de la Ville de Paris.
Mme MACÉ de LÉPINAY a souhaité intervenir.
Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Merci, Monsieur le Maire.
Mon intervention sera très brève. Je me réjouis que grâce aux dispositions que nous allons voter, nos bibliothèques patrimoniales ainsi que les fonds spécialisés des bibliothèques de lecture publique puissent continuer à s'enrichir.
Je regrette le caractère administratif du document joint au projet de délibération. Il aurait été plus parlant et plus intéressant pour notre Assemblée de connaître les titres des ouvrages acquis plutôt que les numéros de la commande ou la date du mandatement.
Je vous remercie de donner un peu plus de contenu qualitatif à ce type de projet de délibération.
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Mme MAZETIER va vous répondre.
Melle Sandrine MAZETIER, adjointe, au nom de la 9e Commission. - Vous avez raison, franchement, on pourrait être plus intéressant dans les projets de délibération qu'on vous propose et rendre plus significatif l'effort qui est fourni. Je vous citerai quelques titres qui sont venus enrichir les collections des bibliothèques patrimoniales cette année : Shakespeare & Company, Les vacances de la comtesse de Ségur, Histoire d'une amitié, d'après une correspondance de Leroux et Sand, une éphéméride de Knapper, 1880.
Ces fonds bénéficient à l'ensemble de nos bibliothèques patrimoniales. Il y a une péréquation de l'enveloppe entre les différentes bibliothèques et le montant s'échelonne de 3.000 à 30.000 euros par établissement, la mieux dotée étant naturellement la bibliothèque historique de la Ville de Paris, mais toutes les autres bibliothèques peuvent puiser dans ces fonds pour acquérir auprès de librairies spécialisées ou à l'occasion de ventes aux enchères des ouvrages qui viennent enrichir les fonds qui sont disponibles pour les Parisiens. On essaiera de faire mieux dans les futurs projets de délibération.
M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Madame MAZETIER, pour cette réponse plus attrayante que le projet de délibération DAC 314 que je mets aux voix, à main levée.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2003, DAC 314).