Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

G - Vœu relatif à la mise en œuvre du programme des emplois-tremplins.

Déliberation/ Conseil général/ Avril 2005 [2005 V. 5]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 2 mai 2005.
Reçue par le représentant de l?Etat le 2 mai 2005.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général,

Considérant qu?en Ile-de-France environ 500.000 personnes sont actuellement allocataires de minima sociaux et 63.000 à Paris ;

Considérant la volonté de mise en ceuvre des Emplois-Tremplins à Paris, qui se traduit par la proposition de signature d?une convention avec la Région Ile-de-France et d?une convention avec le CNASEA ;

Considérant la grande difficulté rencontrée par certains publics à s?insérer professionnellement (allocataires du RMI, femmes touchées par le chômage, bénéficiaires des allocations parent isolé et veuvage (public majoritairement féminin), personnes porteuses de handicap, jeunes en difficulté - notamment dans les quartiers politique de la ville ;

Considérant la volonté de voir les associations et autres structures qui embaucheront les emplois-tremplins de s?engager clairement dans un processus de qualité offrant à ces personnes les conditions d?accueil, de professionnalisation et d?accès en emploi durable ;

Sur la proposition de M. Christian SAUTTER et de l?Exécutif,

Emet le voeu :

- De faire valoir la priorité pour les publics suivants : allocataires du revenu minimum d?insertion, jeunes en difficulté notamment dans les quartiers ?politique de la ville? - personnes porteuses de handicap, bénéficiaires de l?allocation parent isolé et veuvage qui sont majoritairement féminins et de faire respecter la parité femme/homme.

- D?introduire, lors de l?engagement des parties, une charte qualité afin de garantir aux personnes embauchées une équité de traitement, d?évolution de carrière et de veiller à la nature des emplois occupés.

-De compléter l?aide régionale de 1.500 euros consacréeà la formation des bénéficiaires des emplois-tremplins par l?intermédiaire du Fond Local Emplois Solidarité (FLES) ; la charte Qualité incitera en outre l?employeur à contribuer à l?effort de formation.

-De mettre en place dès le début du programme, un dispositif d?évaluation qui associera les structures accueillantes et des représentants des bénéficiaires de ces mêmes contrats ; dans le délai d?un an, le premier bilan permettra de confirmer la pertinence de l?objectif de 1.000 emplois-tremplins parisiens sur 2005-2010.